.
.

Le triomphe de la vérité

.

Conseil des Ministres (ordinaire et extraordinaire)du 2 mai 2008


Le Conseil des Ministres s’est réuni en séance ordinaire le mercredi 30 avril 2008.

Au début de la séance, le Conseil des Ministres a observé une minute de silence à la mémoire de feus :
– Franck KIDJO, Contrôleur des PTT à la retraite, photographe d’Art, père de Monsieur Oscar KIDJO, Directeur de la Promotion Artistique et Culturelle, au Ministère de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme,  de Madame Angélique KIDJO, Vedette internationale de la chanson,  et de Madame KIDJO Inès, ancien International de tennis de table, décédé le 25 avril 2008 ;
– Jacques Hounsa ZOFFOUN, Instituteur à la retraite, père de Monsieur Alex Gbêliho ZOFFOUN, Directeur de la Promotion des Filières et de la Sécurité Alimentaire du Centre Régional pour la Promotion Agricole du Mono et du Couffo, décédé le vendredi 07 mars 2008.
         Au cours de la séance, le Conseil des Ministres a adopté plusieurs projets de décrets dont le projet de décret portant création, attributions, organisation et fonctionnement de la Commission Nationale des Affaires Domaniales (CNAD).
              Le Conseil des Ministres a  également examiné et approuvé plusieurs comptes rendus, notamment :
– un compte rendu du Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine, de la Francophonie et des Béninois de l’Extérieur relatif à la visite de travail au Bénin de Son Excellence Monsieur George W. BUSH, Président des Etats-Unis d’Amérique, le 16 février 2008 ;
– un compte rendu du Ministre Délégué auprès du Président de la République, Chargé des Transports et des Travaux Publics au sujet de la 2ème session de la Commission des Nations Unies pour le Droit Commercial International relative au Projet de Convention sur le Transport de Marchandises effectué entièrement ou partiellement par mer, tenue à Viennes, du 14 au 25 janvier 2008.
      Le Conseil des Ministres a autorisé au cours de sa réunion :
– la participation d’une délégation du Bénin au 3ème Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la zone d’Alliance de Co-Prospérité, qui aura lieu à Kara, au Togo, le 08 mai 2008 ;
– la participation d’une délégation du Bénin à l’atelier sous-régional de formation et de perfectionnement des accompagnateurs du processus de changement, qui se déroulera à Ouagadougou, du 05 au 09 mai 2008 ;
– la participation du Bénin au séminaire international sur le thème : « Changement climatique, Energie et Ecosystèmes » qui aura lieu à Bamako, du 06 au 08 mai 2008 ;
– la participation d’une délégation du Bénin à la 76ème session générale du Comité International de l’Organisation Mondiale de la Santé Animale, qui aura lieu à Paris, du 25 au 30 mai 2008 ;
– la participation d’une délégation du Bénin  au 14ème concours d’agrégation de Médecine humaine, Odonto-Stomatologie, Médecine vétérinaire et production animale du CAMES, édition 2008, qui se déroulera à Brazzaville, du 03 au 10 novembre 2008 ;
– la participation d’une délégation de notre pays à la cérémonie officielle de lancement de l’année du Bénin en Vendée, en France, du 12 au 16 mai 2008 ;
– la participation d’une délégation de notre pays aux réunions plénière et statutaire du Groupe intergouvernemental d’Action contre le Blanchiment d’argent et le Financement du Terrorisme en Afrique de l’Ouest (GIABA), prévues à Accra, du 05 au 07 mai 2008.
         Toujours au cours de sa séance, le Conseil des Ministres a examiné une communication du Ministre de l’Economie et des Finances relative aux nouvelles mesures visant à juguler la hausse des prix des produits de grande consommation.
        En approuvant cette communication, le Conseil des Ministres a décidé de suspendre, pour compter du 1er mai 2008 et pour une période de trois mois, l’application de la Taxe sur Valeur Ajoutée (TVA) en ce qui concerne les produits ci-après :
– fer à béton ;
– riz blanchi ordinaire (25 % de brisure) ;
– farine de blé ;
– ptes alimentaires 250 g et 500 g ;
– lait ;
– concentré de tomates.
         Des instructions sont données au Ministre de l’Industrie et du Commerce pour veiller au respect scrupuleux par les Opérateurs économiques des diverses mesures prises par le Gouvernement dans le cadre de la lutte contre la flambée des prix des produits de première nécessité.

   Le Conseil a, enfin autorisé :

– la visite au Bénin du Ministre de la Défense du Royaume de Belgique, du 09 au 12 mai 2008 ;
– la célébration le 16 juin 2008, de la 18ème Journée de l’Enfant Africain (JEA) ;
– la célébration de la Journée Mondiale de la Croix Rouge, le 08 mai 2008 ;
– l’organisation au stade de l’amitié de Kouhounou à Cotonou d’un championnat mondial de Boxe (titre intercontinental) et de deux championnats d’Afrique, le 07 juin 2008.

Cotonou, le 02 mai 2008

Le  Secrétaire Général du Gouvernement,
 
Victor P. TOPANOU.-

Conseil des Ministres extraordinaire

 Le Conseil des Ministres s’est réuni en séance extraordinaire ce jour vendredi 02 mai 2008 sous la présidence effective du Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement.
          Au début de la séance, le Chef de l’Etat a fait observer une minute de silence à la mémoire de Son Excellence Monseigneur Lucien MONSI-AGBOKA, Evêque Emérite du Diocèse d’Abomey, décédé le dimanche 27 avril 2008.
        Une délégation du Gouvernement prendra part aux obsèques de l’illustre disparu.
       Le Conseil des Ministres  a essentiellement consacré ses travaux à la crise alimentaire mondiale.
       Il ressort de l’analyse de la situation décrite par le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche et le Représentant Résident de la FAO au Bénin, que la crise alimentaire qui sévit actuellement dans le monde et qui a des causes  structurelles et conjoncturelles plus ou moins accentuées selon les pays pourrait durer plus longtemps. Il s’ensuivra une persistance de la hausse des prix des denrées alimentaires de base.
  Face à l’ampleur de la crise alimentaire aux niveaux mondial, régional et national, le Conseil des Ministres, en approuvant la communication, a décidé de  mettre en place une cellule de crise qui a pour mission de suivre la mise en Å“uvre effective des mesures déjà prises dans les domaines de la production et de la commercialisation des produits vivriers locaux et d’en proposer de nouvelles, le cas échéant, en vue d’atténuer l’impact de la crise actuelle sur la qualité de vie des populations tant urbaines que rurales, tout en améliorant les conditions devant garantir à terme la souveraineté alimentaire au Bénin.
         A cet effet, examinant le compte rendu d’étape de l’exécution du Programme d’Urgence d’Appui à la Sécurité Alimentaire et du Programme de diversification agricole par la valorisation des vallées, le Conseil des Ministres a instruit les Ministres compétents notamment le Ministre d’Etat Chargé de la Prospective, du Développement et de l’Evaluation de  l’Action Publique, le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche et le Ministre de l’Economie et des Finances pour accomplir, chacun en ce qui le concerne ou conjointement, les diligences ci-après :
– faire organiser  durant toute la campagne en cours,  un suivi rapproché des producteurs agricoles en général et ceux impliqués dans lesdits programmes en particulier, par les Centres Régionaux pour la Promotion Agricole (CeRPA) et les services centraux du Ministère ;
– accélérer les travaux d’aménagement sommaire en cours ainsi que la mise en place des semences, des engrais et  des crédits aux producteurs ;
– soumettre au Conseil des Ministres une fiche mensuelle d’exécution des deux  programmes ;
– faire signer des contrats avec les producteurs concernés par ces Programmes afin de garantir les récoltes et établir un calendrier d’achat de ces récoltes par l’ONASA ;
– accélérer la réhabilitation des silos gérés par l’ONASA ainsi que la construction des magasins en vue de la constitution de stocks décentralisés de céréales ;
– accélérer les dispositions nécessaires à prendre pour développer les bassins de production que constituent les différentes vallées de notre pays ;
– encourager et appuyer les Opérateurs économiques privés à investir à grande échelle dans la production agricole ;
– revoir en urgence le cadre institutionnel de gestion de la politique agricole et rationaliser tous les projets/programmes sous tutelle du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, pour une meilleure synergie dans le cadre de la politique de promotion des filières agricoles et de la sécurité alimentaire ;
– élaborer des requêtes à soumettre aux partenaires techniques et financiers en vue d’obtenir leur soutien à un accroissement des disponibilités vivrières et à une amélioration durable de la production agricole locale.
           Enfin, le Conseil des Ministres a instruit la Cellule de crise à assurer un suivi permanent du déroulement de la campagne agricole et à lui en rendre compte régulièrement.

 Cotonou, le 02 mai 2008

 Le   Secrétaire Général du Gouvernement,
                                                   
Victor P. TOPANOU.-

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
1Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *