.
.

Le triomphe de la vérité

.

CRIET: Le député Nestor Noutaï soupçonné de ”blanchiment de capitaux”


Visits: 130

Dans une affaire de «blanchiment de capitaux » qui l’a fait paraitre ce mardi, devant un juge du parquet spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), un député du  parti Union Progressiste le Renouveau, siégeant à la 9ème législature,  en la personne de Nestor Noutaï, risque une peine de prison ferme de 3 mois. C’est la réquisition faite par ce parquet à l’issue d’une audience de plusieurs heures. Selon l’accusation, il aurait  été retrouvé sur le compte d’un fils mineur du député,  plusieurs millions de FCFA. Nombreux des comptes de l’honorable ont été bloqués depuis peu, pour n’avoir pas tenu   jusque-là  une comptabilité pour ses activités. Dans sa déposition à la barre ce mardi 23 avril 2024, le député a déclaré que l’argent déposé sur le compte de son fils tient de  ses activités agricoles. Il a révélé au juge de la Criet  qu’il a ouvert ce compte au nom de son fils spécialement pour un  projet agricole. Il y aurait, à le croire, un  premier dépôt à terme sur le compte en 2012 avec un montant de 64 millions FCFA,  complété en 2014 à 80 millions de FCFA. Dans ses dépositions, le député Nestor Noutaï a fait savoir  qu’il  détient  120 hectares sur lesquels il exerce des activités agricoles. Lesquelles activités lui auraient permis  de gagner ces montants, en plus de ces  salaires de députés sous la 8ème  mandature (2019-2023) à l’Assemblée nationale.

Dans ses réquisitions, le ministère public, en plus de la peine de prison, a requis la confiscation de tous les fonds, objet de la procédure. C’est  Me Zinzindohoué substituant Me Gustave Kassa qui assure la défense du député et plaide pour la relaxe pure et simple de son client.  Pour lui,  le ministère public ne saurait se baser sur les activités du député, considérées comme non officielles pour le condamner pour « blanchiment de capitaux ». Le juge a renvoyé le dossier au 04 juin 2024 pour le délibéré, après les plaidoiries de ce mardi.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page