.
.

Le triomphe de la vérité

.

Constat de l’ouverture de la frontière Benin-Niger: Bio Tchané conduit une délégation ministérielle à Malanville


Visits: 121

La délégation ministérielle fait le constat de la levée des barrières

Conformément à la décision de la CEDEAO de la levée des sanctions contre le Niger, le Bénin a rouvert ses frontières à Malanville. Pour constater de visu l’effectivité de cette mesure prise pour des raisons de la libre circulation des personnes et des biens, trois ministres du gouvernement se sont dépêchés sur les lieux le mercredi 28 février 2024. Il s’agit des ministres Abdoulaye Bio Tchané, Romuald Wadagni et Gaston Dossouhoui. A la tête de cette délégation, le ministre d’Etat, Abdoulaye Bio Tchané note que les services de douanes et autres du côté du Bénin ont repris le service. Par contre, la frontière reste fermée du côté du Niger. Ce qui empêche tout mouvement de camion de marchandises dans le sens entrée ou sortie du Niger.  « C’est effectif. Les services douaniers, les services de sécurité et les services des eaux et forêts sont en place pour assurer la fluidité du trafic entre notre pays et le Niger. Nous espérons d’ici quelques jours qu’elle sera également ouverte de l’autre côté pour que les deux populations de la frontière puissent recommencer à vaquer à leurs occupations », a-t-il dit. Il en a profité pour saluer la résilience des populations des deux côtés et exhorter les juntes au pouvoir précisément les autorités du Niger à la collaboration afin que les deux pays travaillent au bonheur des populations. « Il y a une décision prise au niveau de la CEDEAO qui appelle les autorités du Niger et des autres pays de l’AES à participer à une rénovation de la CEDEAO, à taire les petites querelles entre les Etats et avancer vers la reconstruction de ce que nous avons fait jusqu’ici de très bien et qui est salué partout », a déclaré le ministre,  Abdoulaye Bio Tchané avant de poursuivre : « c’est le moment de reconstruire et je pense que les Nigériens, comme les Burkinabè et les Maliens seront prêts à avancer dans cette direction ». Le ministre n’a pas manqué de dire la volonté du Chef de l’Etat, Patrice Talon qui a exprimé sont intérêt d’assurer une coopération fraternelle et amicale avec le Niger. « La CEDEAO est la communauté la plus avancée en Afrique en matière de fluidité, de transaction, de liberté et de circulation, aucune autre zone n’a fait mieux en Afrique. C’est cela que nous sommes venus signifier par cette visite d’une délégation importante du gouvernement», a-t-il ajouté. Il faut préciser que les ministres étaient accompagnés du maire de Malanville, du préfet de l’Alibori.

Alban TCHALLA

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page