.
.

Le triomphe de la vérité

.

Mécanisme de contrôle de l’activité parlementaire : Le MPL propose une arme puissante


Vues : 42

Le parti politique du Mouvement populaire de Libération (MPL), a proposé dans son projet de législature  un mécanisme inédit de contrôle de la mission du parlement. Une proposition qui sera l’une des grandes innovations de la 9ème législature de l’Assemblée nationale.

“Renforcer l’influence des citoyens sur le contrôle de la mission du parlement.” Ainsi libellé le volet n° 1 des axes stratégiques qui fondent l’architecture du projet de législature porté par le Mouvement populaire de Libération (MPL), dans le cadre des élections législatives du 08 janvier 2023. Intitulé :’’Le Contrat de la Restauration’’, ce projet de législature très ambitieux, aéré et synthétisé, vise un ensemble de réformes pour redorer à l’institution parlementaire, son blason d’entité démocratique où se joue la contradiction politique. Un noble combat conduit par le Président Expérience Tébé et qui, à terme, devrait déboucher sur la création d’un cadre formel d’interpellation du parlementaire par le citoyen sur le rendement de sa mission. Loin d’être la promotion ou la défense du mandat impératif non requis par les législations en vigueur, la présente approche très originale dans sa conception et tirant son essence fondamentalement de la notion de démocratie participative, vise une plus grande implication du peuple électeur à l’exercice de l’activité parlementaire. Il s’agit d’un état de veille institutionnel qui aura le mérite d’asseoir davantage une relation de confiance, mais aussi de devoir, entre le représentant du peuple et l’électeur. Ce nouveau contrat social soumis aux populations dans le cadre des campagnes électorales en cours est une initiative assez louable qui aura le mérite d’exiger du représentant du peuple, une prise de conscience et une remise en question permanente, puisqu’il aura à rendre compte au cours de son exercice et à une échéance définie dans la loi organique de l’Assemblée nationale ou de son règlement intérieur, de ses activités et de sa mission parlementaire. Cette innovation qui portera le sceau du parti MPL est une démarche judicieuse pour repenser la notion de représentation nationale, à travers sa restauration, avec un projet qui valorise son image et ses attributs, rehausse notre parcours démocratique, gage d’un développement économique et durable, de qualité de vie et de solidarité.  

Assise Agossa

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page