.
.

Le triomphe de la vérité

.

Construction des marchés : Les sites de Gbégamey, Cadjéhoun et Agla Hlazounto fin prêts


Vues : 8

La délégation visitant ici le marché de Gbégamey

Une délégation conjointe du ministère du cadre de vie et du ministère de commerce suivie des cadres de la mairie de Cotonou a visité 3 marchés en construction dans la ville de Cotonou. Cette descente tenue le vendredi 27 mai 2022 a permis de connaître l’état d’avancement des travaux des marchés de Gbégamey, de Cadjèhoun et d’Agla Hlazounto précisément le marché Ste Trinité.

Que retenir : Le constat sur l’ensemble des trois marchés visités est que les travaux sont à l’étape de finition. Ce qui a réjoui les membres de la délégation qui ont profité pour faire une présentation des compartiments de chaque site aux responsables des femmes desdits marchés. Ainsi, des coins de ventes des marchandises (légumes et produits manufacturés) au restaurant en passant par l’infirmerie, la chambre froide pour les produits animaliers (viande et poisson), les toilettes, sans oublier les dispositions que doivent avoir les coins de vente, tout a été précisé aux dames. Déjà séduites par la beauté de l’ouvrage, celles-ci n’ont eu autres mots que de remercier le président de la République Patrice Talon et sont équipe pour avoir initié la modernisation des marchés. Responsable du marché de Gbégamey, Mihèmi Dossougouin a laissé entendre qu’elle est plus qu’heureuse. Et qu’à travers elle, ce sont toutes les femmes vendeuses dudit marché qui sont en joie. «Le gouvernement est à féliciter pour cette construction. Nous acceptons d’ores et déjà les conditions d’installation et attendons avec impatience la fin réelle des travaux pour intégrer notre marché», a-t-elle fait savoir.

Même son de cloche à Cadjèhoun : Pour Fagnihoun Bernadette, responsable du marché Cadjèhoun, c’est incroyable ce que fait le président Talon et ses ministres. «Grace à eux, notre marché sort de la boue. De la haut un jour, je serai fière de savoir que mes 25 ans de lutte ont porté leurs fruits. Et ça, je le dois au président Talon que je veux sincèrement féliciter et remercier au nom des femmes», a-t-elle précisé. A Agla Hlazounto, la joie était aussi à son comble. Seulement, les dames ont émis quelques préoccupations auxquelles la délégation a donné des réponses. Clémentine Bèhanzin et ses sœurs ont cherché à savoir quelle est la place réservée aux vendeurs et vendeuses d’animaux vivants (les bêtes et les volailles) ainsi que de charbon. «C’est avec le gestionnaire qui sera désigné pour les marchés que vous verrez ces choses. Pour le moment, il faut tenir compte de ce qui est prévu», a insisté Maxime Hongbété, expert à la Société des infrastructures routières et de l’aménagement du territoire (Sirat), chef de la délégation. Il n’a pas manqué de recommander aux dames d’éviter de faire des enregistrements parallèles, afin de «s’éviter des ennuis». A souligner que outre ces trois marchés, dans le lot de 9 que bénéficie la ville de Cotonou, le reste sera visité mardi et mercredi prochains par la délégation.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page