.
.

Le triomphe de la vérité

.

Sortie officielle de la première promotion du Master II de l’ENSA: 25 cadres civils et militaires désormais diplômés en sécurité et politique de défense


Vues : 2

Les lauréats à la fin de la cérémonie

La première promotion du Master 2 professionnel en Etudes Stratégiques, Sécurité et Politique de Défense (ESSPD) de l’Ecole Nationale Supérieure des Armées (ENSA) a reçu son attestation de fin de formation à l’occasion d’une cérémonie organisée le mardi 15 janvier 2022, au Palais des congrès de Cotonou. Cette première promotion parrainée par le Ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni, est sortie avec des connaissances affinées sur les enjeux sécuritaires, les outils de planification et de pilotage des politiques de défense et de sécurité.

Au total 25 récipiendaires civils et militaires en provenance de plusieurs pays dont le Bénin, le Congo, le Niger et le Sénégal composent la première cohorte du Master II de l’ENSA. La cérémonie a connu la présence du chef d’Etat-major des Armées béninoises, le Contre-Amiral Jean-Baptiste Aho, du président de l’Assemblée, Louis Vlavonou, des universitaires, des membres des cabinets ministériels, des officiers généraux et officiers supérieurs, des autorités à divers niveaux, parents et amis des récipiendaires. Outre les cadres civils, cette promotion compte plusieurs généraux et supérieurs brevetés, tous nantis de leur diplôme de l’école de guerre. En effet, dans un contexte où les défis sécuritaires sont devenus une priorité transfrontalière et mondiale, l’utilité de ce Master n’est plus à démontrer. Fruit du partenariat entre l’Université de Parakou et l’Ecole nationale supérieure des armées avec le soutien de la Fondation Konrad Adenauer, le Master ESSPD est une formation d’excellence destinée à transmettre des capacités d’analyse élevées aux auditeurs dans les domaines des études stratégiques et de sécurité. Ancrée dans la discipline des sciences politiques, cette formation répond à un besoin des spécialisations et de consolidation des connaissances dans une approche cohérente et adaptée aux attentes des institutions nationales et internationales, civiles, militaires et paramilitaires concourant à la mise en œuvre des politiques de sécurité. Aujourd’hui, les titulaires de ce Master sont outillés pour analyser, prévoir, conseiller, décider et évaluer dans leurs champs de spécialité. Avec une expertise doublée de l’expérience professionnelle, ils peuvent efficacement contribuer à la lutte contre les nouvelles menaces au Bénin. Selon Oswald Padonou, co-directeur du Master ESSPD, c’est « une formation adaptée aux besoins des armées et des administrations». Au nom du corps professoral de la promotion, le Professeur Arifari Bako, honorable député a souligné la pertinence de cette formation. Il a félicité et remercié les lauréats pour leur humilité et esprit de conquête de savoir tout au long de l’année académique 2020-2021. « Nous avons dû relever des défis importants au niveau intellectuel et je suis convaincu que vous allez tirer partie prenante de votre carrière professionnelle les connaissances que mes collègues et moi avons construites avec vous parce que nous n’avons jamais la prétention d’avoir eu une science confuse. Je salue votre endurance et votre courage tout au long de ce parcours et à l’équipe de direction et d’encadrement du programme, mes sincères félicitations », a-t-il déclaré. Pour Hermann Orou Toko, représentant le Ministre de l’Economie et des Finances, il est capital pour nos Etats de disposer des cadres bien formés dans ce domaine surtout ce jour-ci. Il a transmis les félicitations et encouragements du ministre qui a exprimé toute sa gratitude de l’honneur qui lui est fait de parrainer cette première promotion de Master II conjointement organisée avec l’Up et l’ENSA. « Je voudrais tout d’abord remercier les autorités académiques et militaires qui ont le mérite d’avoir doté notre pays d’une formation de haut niveau étude stratégiques, sécurité et politique de défense. Remercier les enseignants qui ont transmis les savoirs, l’aptitude et surtout l’esprit critique à ces apprenants qui sont déjà des professionnels expérimentés et qui deviennent des dirigeants capables de comprendre davantage les mutations géopolitiques et stratégiques qui affectent notre pays et le continent africain », a-t-il dit. Le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou s’est réjoui de ce que face à la situation sécuritaire qui prévaut actuellement dans notre pays, l’ENSA puisse anticiper et mettre à la disposition de la nation des cadres capables d’analyser, de prévoir, de conceptualiser, de décider et d’évaluer des situations complexes et variés. Il a encouragé ces derniers à poursuivre cette expérience et à anticiper pour les autres formations indispensables pour la défense opérationnelle du territoire en vue de la sécurité des personnes et des biens.

Des engagements pour une maitrise de la politique nationale et internationale
Prenant ensuite la parole, Libertie Fantodji, porte-parole des récipiendaires, a félicité les autorités rectorales et décanales de l’Université de Parakou et le haut commandement militaire qui ont fait une réalité. Elle s’est réjouie de l’environnement pédagogique dont ils ont bénéficié pendant leur formation et a pris des engagements. « Il nous revient d’entretenir et d’appliquer les notions apprises lors de la formation en continuant à nous informer et à nous former dans différents domaines afin d’être des modèles maîtrisant les stratégies et la politique internationales en prêts à l’appliquer dans les différents domaines de responsabilités. Nous nous réjouissons d’une admission d’une nouvelle promotion et espérant que ce cours soit perpétué afin qu’à l’avenir de nombreuses professions en bénéficient pour faire de l’Ecole Nationale Supérieure des Armées, un projet de réflexion en étude stratégique, sécurité et politique de défense », a-t-elle affirmé.

Alban Tchalla (Coll.)

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page