.
.

Le triomphe de la vérité

.

Nicolas Yènoussi, Directeur général des impôts: « Peu de Béninois s’acquittent de leurs impôts »


Vues : 2

Le Directeur Général des Impôts, Nicolas Yènoussi

Le Directeur général des impôts (Dgi), Nicolas Yènoussi s’est prononcé sur les taxes contenues dans le nouveau code général des impôts. C’est à l’occasion de la session AskgouvBénin qu’il a indiqué que le cadre fiscal est régi par des règlements communautaires.

Le Directeur général des impôts Nicolas Yènoussi a déclaré lors de la session que les impôts ne sont pas bien payés comme la population le croit. Il explique que les taux à pratiquer par les Etats membres sont indiqués par les directives de l’Uemoa et qu’aucun des pays ayant souscrit à la charte de l’institution ne saurait donc passer outre ces directives. Il a donné l’exemple des taux sur la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA), les titres et les retenus à la source, pratiqués dans ces pays pour illustrer ses propos. Dans une analyse comparative avec le Sénégal, l’homme a relevé une différence sur les taux que pratiquent le Bénin et le Sénégal, malgré les règlements communautaires de l’Uemoa auxquels, les deux pays sont astreints. Pour lui, le Sénégal est à un taux supérieur aux autres pays, ce qui prouve d’ailleurs que les béninois ne paient pas beaucoup d’impôts. Nicolas Yènoussi pense qu’il faut arrêter de polémiquer sur les taxes contenues dans le nouveau code général des impôts car selon lui, le bénin n’est même pas dans la marge du taux de pression fiscale (prélèvement fiscal sur le Produit intérieur brut) dans l’espace Uemoa qui est de 20%. « Les Béninois utilisent des pratiques dommageables pour réduire les impôts à payer d’où la nécessité de faire un certain nombre de réformes pour que le plus grand nombre puisse payer et que ceux qui sont en train de payer qu’on puisse leur faciliter les méthodes de paiement d’où la mise en place des techniques nouvelles de paiement (paiement électronique, télépaiement, etc) », a notifié le directeur général des impôts. Il faut rappeler que les députés ont adopté le 8 décembre 2021, le nouveau Code Général des Impôts (CGI) de la République du Bénin en remplacement des anciens textes fiscaux, vieux de plus d’un demi-siècle sur l’initiative du Gouvernement. Ce nouveau texte joint pour la première fois dans l’histoire fiscale du Bénin, le livre des procédures fiscales (LPF) un livre qui consacre désormais une séparation nette entre les règles d’assiette et les procédures fiscales.

Assise Agossa (Coll.)

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page