.
.

Le triomphe de la vérité

.

61 ans d’indépendance du Bénin: L’Union Progressiste marquera le 1er août par quatre soirées thématiques


Le présidium lors de la conférence de presse

« Célébrer de manière particulière, les 61 ans d’indépendance de notre pays. » C’est la raison pour laquelle le parti Union progressiste (UP) organise du 27 au 30 juillet prochain au Palais des Congrès de Cotonou, la première édition d’une rencontre internationale intitulée, « Les conférences de l’Union ». En prélude à cette grande rencontre, le Président Antoine Idji Kolawolé et les députés Orden Alladatin et Sèdami Mèdégan Fagla, étaient face à la presse ce mardi 20 juillet 2021 au siège dudit parti à Cotonou.

« 61 ans d’indépendance : Qu’elle Afrique ? » C’est le thème de cette rencontre internationale qu’entend organiser le parti Union progressiste dans la cadre de la célébration des 61 ans d’indépendance du Bénin. « Nous ne voulons pas que la célébration de l’indépendance se limite juste à un défilé, à un dépôt de gerbe, à un congé. Nous organisons ces journées (Les Conférences de l’Union, ndlr) pour permettre aux Béninois de se réconcilier avec leurs histoires. Nous n’organisons pas ces journées à des buts purement politiciens », dira le Président Antoine Idji Kolawolé qui précise le sens particulier de celle commémoration. Situant le contexte de l’événement, ce dernier a laissé entendre qu’il faut lier le passé au présent, si l’on veut construire une Nation. « Il est important que nous sachions d’où nous venons. Nous devons réconcilier les Béninois avec leur passé, afin qu’ils sachent que le pays n’est pas un élément isolé de la stratosphère », a-t-il déclaré.
S’inscrivant dans la même lancée, l’honorable Sèdami Mèdégan Fagla a dévoilé le contenu des différentes activités qui sont prévues à ces Conférences de l’Union. Selon elle, 4 grandes thématiques seront développées à cette rencontre. On retiendra entre autres « Les lutte de libération en Afrique », « La contribution de la jeunesse et des étudiants aux luttes de libération », « Lendemains d’indépendance : quelle Afrique ? » et « Les enjeux stratégiques de l’Afrique aujourd’hui ». La députée Sèdami Médégan Fagla a insisté sur le fait que les générations se suivent, mais ne se ressemblent pas. Raison pour laquelle, la jeunesse doit savoir que faire de l’héritage du passé. La députée précise par la même occasion que les conférences auront lieu tous les jours de 18 heures à 21 heures et que les inscriptions à ces journées/conférences sont gratuites et se feront en ligne via le ligne https://lesconferencesdelunion.bj.
Pour corroborer les explications de ses paires, le député Orden Alladatin soulignera que ces conférences sont gratuites et sans exclusion. « Les conférences sont destinées à tout le monde. Les participants résidents ou non, pourront même de loin, poser des questions aux panélistes », a-t-il ajouté. Il a aussi précisé que cette première édition aura comme invité d’honneur, Alain Foka.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *