.
.

Le triomphe de la vérité

.

Congrès constitutif à Bohicon d’un nouveau parti politique: Iréné Agossa plébiscité à la présidence du parti Restaurer La Confiance RLC


Vues : 0

Irénée Josias Agossa (au micro) Président du Mouvement Restaurer la confiance (Rlc)

Le mouvement Restaurer la confiance (Rlc) conduit par le duo Kohoué-Agossa à la présidentielle d’avril 2021 a tenu son Assemblée générale constitutive du vendredi 11 au samedi 12 juin 2021 à Bohicon. À l’issue des travaux de ces assises ayant connu le toilettage des textes qui régissent le mouvement et la mise en place du comité exécutif de 35 membres, le parti politique Restaurer la confiance a été créé afin de mieux se positionner sur l’échiquier national.

Après l’élection présidentielle de 2021 à laquelle le duo candidat composé de Corentin Kohoué et Iréné Agossa avait pris part au nom de la dynamique Restaurer la confiance (Rlc), les militants et militantes de ce mouvement ont décidé de la création d’un parti politique pour s’engager dans une nouvelle dynamique dans l’arène politique nationale. Il s’agit du parti de l’opposition dénommé Restaurer la confiance. Ces derniers se sont donnés rendez-vous dans la ville de Bohicon pour mûrir les idées. Venus d’horizons divers, les congressistes ont profité de ces deux jours de réflexion pour procéder au toilettage des textes qui régissent leur mouvement et passer à la mise en place du comité exécutif composé de 35 membres présidé par Iréné Agossa. Dans son allocution, Iréné Agossa, président du comité exécutif du parti Rlc a remercié les militants et leaders de la vague Orange qui ont mouillé le maillot pour son duo à la présidentielle de 2021. « Je remercie et je félicite tous les militants ici qui ont œuvré pour que nous ayons ces résultats. C’est un excellent résultat, car, nous nous sommes donnés partout sur toute l’étendue du territoire pour pouvoir faire une campagne digne du nom. Nous avons opté pour la seule stratégie de l’alternance à travers les urnes », a-t-il affirmé. Pour lui, son duo a donné l’opportunité au peuple de l’opposition d’exprimer son mécontentement à travers les urnes. La création de ce parti est donc un acte historique inscrit dans l’histoire politique du Bénin. « C’est le début d’une autre histoire. C’est le début de notre aventure politique. Nous venons de créer ici aujourd’hui à Bohicon un parti de l’opposition face aux actions du président Talon. Nous sommes nées pour confirmer tout ce que nous avions dit lors de la campagne des élections présidentielles », a-t-il fait savoir. Rappelant que son parti a été créé dans un contexte où le président de la République a annoncé un mandat hautement social, le président Iréné Agossa a fait des propositions de leur modèle social au chef de l’État Patrice Talon. « L’espoir est là. Ce que nous devons faire, c’est de lui proposer notre modèle social. Et nous disons le grand geste, c’est de faire dans l’immédiat, un soutien, appui. Lui-même il a dit que c’est un mandat hautement social. Face à la flambée des prix, que le panier de la ménagère connaisse une amélioration. Que nous ayons une mesure d’assouplissement par rapport à la cherté des denrées alimentaires. Réduire les taxes en ouvrant notre diplomatie sous-régionale vers les pays comme le Nigeria, le Togo et les autres voisins. Ce qui permettra d’augmenter notre compétence », suggère-t-il. Au cours de ce congrès, le président du comité du présidium Rachel Azagnandji a fait la synthèse des travaux et les résultats escomptés. « Nous sommes arrivés à Bohicon dans le cadre de l’élection des membres du bureau Rlc. Les activités se sont bien menées en trois commissions. Après nous avons récupéré les résultats de chaque commission et s’en est suivi l’élection des membres du bureau », a-t-il dit. Le président Iréné Agossa a invité les uns et les autres à maintenir cet héritage de cohésion et d’unité nationale car, le Bénin est un. Nous pouvons avoir des idées divergentes dans la manière de pouvoir construire ce pays. Mais, il faut maintenir cet héritage de cohésion et d’unité nationale car, notre pays est un », soutient-il. À cet effet, il a promis mener le combat pour être compris des autres forces de l’opposition. « Nous voulons restaurer le droit pour que nous quittions l’État de lois pour l’État de droit. Nous volons finir avec les fractures sociales, régionales, ethniques pour conserver ce que le Bénin a de cher, la paix. La capacité de pouvoir dialoguer et résoudre nos cris à travers les méthodes les plus indiquées », a-t-il conclu.

Irénée Josias Agossa, président du parti RLC
Un nouveau parti d’opposition est né au Bénin ce samedi 12 juin 2021 à Bohicon. Il s’agit du parti Restaurer la Confiance (RLC). Lors du congrès constitutif, Irénée Josias Agossa, candidat malheureux à la Vice-présidence de la République a été plébiscité président du bureau exécutif national avec 22 autres membres et 12 Coordonnateurs départementaux.

Président : Agossa Josias Irénée
1er Vice-président : Soudo François
2e Vice-président : Issifou Idrissou
Secrétaire Général : Namata Daouda T.
Secrétaire Général Adjoint : Totin Mariano
Trésorier Général : Godovo K. Faustin
Trésorier Général Adjoint : Agossa Médard
Responsable à la Communication : Agbo Josiane Christelle
Responsable Adjoint à la Communication : Zounhagbe Bruno
Chargé des Affaires Externes : Hounkonnou Sylvain
Responsable Adjoint à la Formation : Abdoul Imorou Abdel Aziz
Responsable à la Jeunesse : Adeoumi Hervé
Responsable Adjoint à la Jeunesse : Gbehi Pascal
Responsable aux Affaires Féminines et Sociales : Pachico G. Oumiatou
Responsable aux Affaires Féminines et Sociales : Togbe Virginie
Responsable à la Sécurité : Timanti R. Fulbert
Responsable Adjoint à la Sécurité : Hodonou Pascal
Conseiller Juridique : Anani Georges
Conseiller Juridique : Gbegnide R. Chérubin
Conseiller Politique : Houessou Jean-Marie
Conseiller Politique : Harouna G. Foudou

Liste des coordonnateurs départementaux
Alibori : Saïwou Zoumarou
Atacora : Maman Fataou
Atlantique : Agossa Blaise
Borgou : Alofa Gaspard
Collines : Koutchira Orry Thomas
Couffo : Dansou Aimé
Donga : Wando Y. Julien
Littoral : Houessou Étienne
Mono : Senou Gaston
Ouémé : Vitegni Arthur
Plateau : Didolanvi H. Jéremie
Zou : Accrombessi Hermann

Alban Tchalla (stag)

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page