.
.

Le triomphe de la vérité

.

Semaine de la Diplomatie Climatique: L’UE gratifie les 9 lauréats du concours sur la lutte contre les changements climatiques


La photo de famille des neuf lauréats du concours

En vue de sensibiliser le public sur les changements climatiques et les priorités de l’Union européenne en matière de lutte contre ce fléau, la délégation de l’Union Européenne au Bénin a lancé le mercredi 19 mai dernier, un concours à l’endroit des étudiants de l’Institut Supérieur des Métiers de l’Audiovisuel (ISMA) dans le cadre de la semaine de la diplomatie climatique. Ce concours consistait à proposer un film d’une durée maximale de trois minutes pour faire passer un message fort pour l’environnement et pour la lutte contre les changements climatiques. Des neuf productions retenues, le premier prix est revenu à Alexine Gbèménou, étudiante en 3e année de journalisme audiovisuel pour son film intitulé «Greta Thun». Le 2e prix est décerné à Clovis Maforikan en 2e année de journalisme pour son film « Un monde meilleur » et le 3e prix est décerné à Aurore Atinkpahoun en 3e année de journalisme audiovisuel pour son film intitulé « Mon engagement ». Les lauréats ont été gratifiés ce jeudi 10 juin à l’occasion d’une cérémonie tenue dans les locaux de Canal Olympia de Cotonou. Selon l’Ambassadrice de l’Union Européenne au Bénin Sylvia Hartleif, cette semaine est l’occasion pour l’Union de réaffirmer son engagement dans la lutte contre les changements climatiques et lancer un appel solidaire à tous les partenaires pour une prise en compte sérieuse et collective de la question du climat et son intégration dans les priorités et agendas politiques. Si 2020 a été marqué par la pandémie de la Covid-19, la commission n’a pas perdu de vue que les changements climatiques constituent une réelle menace pour les décennies à venir, avec des répercussions sur le bien-être, le mode de vie, les économies, l’équilibre social et même la paix et la sécurité dans le monde. «Une leçon importante que nous pouvons tirer de l’expérience de la Covid-19 est que des profondes interdépendances existent entre nos pays et continents face aux chocs externes imprévus et qu’il est urgent, dès à présent, de limiter la vulnérabilité de nos sociétés face à ces chocs exogènes», a confié l’Ambassadrice de l’Union Européenne au Bénin, Sylvia Hartleif. S’appuyant sur sa propre expérience, l’UE préconise que la transition écologique aille de pair avec le développement économique, la création d’emplois, la sécurité alimentaire et la protection de la biodiversité. Les réductions des émissions de gaz à effet de serre de l’UE de 22% et la croissance du PIB de 58% entre 1990 et 2017 montrent qu’il est effectivement possible de parvenir à un découplage absolu entre les émissions et la croissance économique. «Mieux encore, la transition écologique offre de nombreuses possibilités de développement durable et de croissance. C’est l’objectif que l’UE entend poursuivre avec son Pacte Vert», a-t-elle laissé entendre. Aussi, a-t-elle poursuivi, la lutte contre les effets du changement climatique reste plus que jamais le fil conducteur de la nouvelle programmation de l’Union Européenne pour la période 2021-2027 au Bénin. Répondant aux objectifs de développement fixés par le gouvernement béninois, cette programmation vise à stimuler l’activité économique à travers le développement des énergies renouvelables, l’agriculture durable, la mise en place de logistique moderne et efficace, ainsi que le soutien pour une formation technique et professionnelle aux femmes, jeunes qui préparent le Bénin de demain. Elle a pour l’occasion salué les différents efforts du gouvernement en termes de mise en place d’outils réglementaire, juridique, institutionnel et législatif pour la prise en compte de la thématique de la lutte contre le changement climatique. Pour Constant Houndénou, représentant le Ministre du Cadre de Vie, le ministère se réjouit de cette initiative et accompagne l’UE pour la relève de ses défis afin que le Pacte Vert de l’Union reste totalement inclusif, mais apporte une pierre à la résolution des problèmes liés aux effets du changement climatique.
Une conférence-débat sur le thème : « L’emploi dans le secteur de l’environnement », a mis un terme à la cérémonie de remise de prix aux lauréats du concours. Elle est animée par le Co-fondateur et président de l’Atelier Des Griots Habib Mémé, le Directeur des études à l’ESMER Hypolite Hounnou, le Directeur exécutif de CREDI-ONG Martial Koudérin et la Responsable R&D de GREEN KEEPER, Julie Murel.

Edwige Totin

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *