.
.

Le triomphe de la vérité

.

Après ses déclarations sur RFI: Moele-Bénin dénonce les déclarations de Koutché et l’accuse gravement


Vues : 1

Le secrétaire général du parti Céphise Béo Aguiar au milieu lors de la déclaration

Dans une déclaration faite ce samedi 15 mai 2021 au siège national du Parti, le Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin) que préside Jacques Ayadji, accuse l’ancien ministre des Finances Komi Koutché de négationniste, en lien avec les violences préélectorales. L’ancien ministre de Boni Yayi en exil aux Etats Unis et opposant au pouvoir Talon, est accusé de “prendre fait et cause pour la délation, le mensonge et le déni” au lendemain de sa sortie médiatique sur Radio France Internationale (RFI) où il rejetait l’existence d’un plan de déstabilisation du Bénin mis en place par une partie de l’opposition.
Le parti Moele-Bénin Bénin se dit surpris qu’en dépit de faits probants qui mettent en évidence des manœuvres de déstabilisation du pays, que “certains compatriotes continuent de développer des thèses négationnistes, sous le fallacieux couvert d’un combat pour la démocratie”, notamment celles que soutient Komi Koutché.
Alors que dans le même temps, au-delà de ses propos sur RFI, il y a eu pendant la période électorale, “Les appels directs d’acteurs de l’opposition dite radicale à l’insurrection” “l’arrestation au domicile d’un juge en cavale de délinquants recrutés circonstanciellement pour semer des troubles et la terreur dans les villes et campagnes” ou encore “la récente découverte d’une importante quantité de munitions dans l’une des localités concernées par les violences préélectorales et au Togo voisin à destination du Bénin”. Toutes choses qui sont des preuves énumérées par Céphise Béo Aguiar, le secrétaire général du parti au cours de sa déclaration. Le parti de Jacques Ayadji a profité de l’occasion pour lancer un appel à tous les partis et forces politiques de l’opposition à clarifier leur position en se démarquant de ceux qui ont pour objectif la déstabilisation du pays. Car « bien de forces et / ou de personnalités de l’opposition au pouvoir en place ne se retrouvent pas dans ces actes et postures négationnistes.»

Lire l’intégralité de la déclaration du parti

Béninoises et Béninois,
Militantes, Militants, Sympathisantes et Sympathisants de MOELE-BENIN,
Mesdames et Messieurs,
Notre pays vient de tourner la page du scrutin présidentiel du 11 avril 2021. Si nous avons des motifs de joie pour célébrer la victoire de la démocratie et de l’Etat de droit, autant nous avons eu des raisons d’affliction et de tristesse.
En effet, si dans l’ensemble l’élection présidentielle s’est déroulée dans la paix et la quiétude, les malheureux incidents préélectoraux survenus dans certaines localités du pays ont eu le triste mérite de perturber la paix et la cohésion nationale. Des personnels des forces de défense et de sécurité, dont le seul tort est d’avoir voulu libérer les voies inter-États barricadées, ont été criblés de balles par des tireurs embusqués. Des populations ont été exposées et terrorisées, des édifices publics et des biens privés ont été détruits.
Malgré ces regrettables évènements vécus par tous et constatés par l’opinion publique nationale et internationale,
Malgré les appels directs d’acteurs de l’opposition dite radicale à l’insurrection et à la mise en berne du processus électoral,
Malgré l’arrestation au domicile d’un juge en cavale de délinquants recrutés circonstanciellement pour semer des troubles et la terreur dans nos villes et campagnes,
Malgré la récente découverte d’une importante quantité de munitions dans une des localités concernées par les violences préélectorales et au Togo voisin à destination du Bénin,
Malgré l’aveu public d’une ancienne ministre en ce qui concerne le financement et le soutien de chasseurs par l’opposition dite radicale pour attaquer l’armée républicaine qualifiée d’inconsciente selon ses propos,
Malgré tous ces constats, hélas, certains compatriotes continuent de développer des thèses négationnistes, sous le fallacieux couvert d’un combat pour la démocratie. Les dernières déclarations d’un ancien ministre des finances sur un média étranger illustrent à suffisance cette démarche nihiliste qui consiste à rejeter la réalité et à prendre fait et cause pour la délation, le mensonge et le déni. A travers ces récentes déclarations, l’on se rend davantage compte que le projet de déstabilisation du pays est bien revendiqué par une pseudo-opposition.
MOELE BENIN est convaincu que bien de forces et/ou de personnalités de l’opposition au pouvoir en place ne se retrouvent pas dans ces actes et postures négationnistes.
MOELE BENIN demande alors à ces forces de se démarquer des agissements qui n’honorent pas notre pays et sa démocratie.
Si pour MOELE BENIN, revendiquer avoir lancé aux populations, un mot d’ordre de manifestations pacifiques, mouchoir en mains, hostiles à l’élection du 11 avril 2021 est tout à fait convenable dans un État de droit, assumer la guérilla que nous avons observée par l’agression armée du personnel des forces de défense et de sécurité ainsi que des populations civiles est un rubicond à ne jamais franchir dans une compétition démocratique.
En adoptant cette posture négationniste, ces personnes n’affichent que du mépris au peuple béninois qu’elles ambitionnent diriger.
MOELE-BENIN demande aux autorités compétentes de prendre toutes les mesures pour retrouver les responsables des violents événements préélectoraux, où qu’ils se trouvent pour que justice soit faite et que force reste à la loi.
MOELE-BENIN demande une fois encore aux autorités à divers niveaux de prendre toutes les dispositions pour que plus jamais ces ignobles actes ne se reproduisent.
Ceux qui caressent le rêve de la déstabilisation du Bénin et leurs sponsors locaux et étrangers verront toujours devant eux un Peuple Uni et Debout !
Ceux qui ourdissent des desseins funestes contre le Bénin et leurs mécènes locaux et étrangers seront toujours déroutés et leurs projets voués à l’échec !
Ceux qui complotent contre le Bénin et leurs soutiens locaux et étrangers perdront toujours la face,
Car le Bénin a une grande âme.
Dieu et les mânes de nos ancêtres bénissent le Bénin éternel.
Vive la République !

Cotonou, le 15 mai 2021 Le Bureau Politique National

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page