.
.

Le triomphe de la vérité

.

Après son retour au bercail: Boni Yayi déterminé à réconcilier les camps Fcbe divisés


Vues : 0

Boni Yayi ici en photo de famille avec le camp Azatassou à la fin de la rencontre

Revenu au bercail depuis quelques jours, l’ex Chef de l’Etat, Boni Yayi, également président d’honneur du parti Forces Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe) a entrepris une série de rencontres avec les deux ailes divisées de cette formation politique. Alors que tous les Béninois se préparaient à vivre en beauté le réveillon du nouvel an, l’homme a choisi la date du 31 décembre dernier pour échanger avec le premier camp constitué de Paul Hounkpè, l’actuel secrétaire exécutif du parti, Théophile Yarou, Garba Yaya et autres. Si aucun communiqué officiel, ni quelque réaction n’a été enregistré à la fin des échanges, des proches à lui, rapportent que Yayi a longuement écouté ces derniers en bon père de famille et dit avoir pris bonne note de leur position et ligne de défense. Le jour suivant, à savoir le 1er janvier 2020, Yayi sera face à l’autre camp tôt dans la matinée à son domicile de Cadjèhoun à Cotonou, pour également les entendre sur leur version des faits, tout en se méfiant de juger ni les uns, ni les autres. Il serait plutôt motivé à réconcilier les deux camps que de prendre partie pour l’un contre l’autre.
Dans un poste récent, l’ex premier secrétaire exécutif du parti et ancien ministre de Yayi, en exil en France, a confirmé la réconciliation imminente des deux camps. « Les lignes bougent déjà et la famille politique est sur le point de retrouver sa cohésion » a rassuré Valentin Djènontin Agossou, ajoutant que « les élections communales étant en vue, cette réconciliation est salvatrice pour le parti qui va devoir jouer ses chances de présenter un candidat à la présidentielle de 2021. »
D’autres sources annoncent qu’à la suite de ces deux rencontres, une cérémonie officielle de réconciliation s’annonce pour bientôt sous la présidence de Boni Yayi.
Il faut rappeler que la crise est née au sein de la famille Fcbe, à la suite de la demande et de l’obtention du récépissé du certificat de conformité aux nouvelles lois en vigueur, par l’un des deux camps, à savoir celui de Paul Hounkpè, contre l’assentiment des autres. Depuis lors, les premiers accusent les seconds de « traites » et d’être en mission pour le régime Talon, alors qu’ils le combattaient tous ensemble depuis son avènement au pouvoir en 2016.

Christian Tchanou

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page