.
.

Le triomphe de la vérité

.

Révision de la Constitution: L’He Agoua salue la parfaite volonté politique de Talon


Vues : 1

L’Honorable Edmond Agoua

Dans un message rendu public au lendemain de la révision de la Constitution, l’Honorable Edmond Agoua a exprimé sa gratitude à l’endroit du Chef de l’Etat Patrice Talon qui, selon lui, prime dorénavant le développement sur les discours politiques et politiciens souvent ineptes et improductifs. A le croire, la révision de la Constitution a permis au pays de faire peau neuve et sort des sentiers battus. « Résolument engagé sur la piste du développement depuis 2016 avec l’avènement de Patrice Talon plébiscité comme président de la République, le Bénin amorce depuis ce jeudi 31 octobre 2019, le dernier virage important de sa marche vers la concrétisation d’une réforme politique intégrale », a-t-il indiqué, précisant que cette réforme est indispensable à l’éclosion sociale et au progrès économique et surtout à la réalisation d’un mieux être durable aux citoyens béninois, et ce, « grâce à l’implacable détermination du président de la République à sortir notre pays du surplace et des atermoiements de développement », a-t-il ajouté. De même, il a fait savoir que cette révision constitutionnelle est une émanation des acteurs politiques à l’issue des conclusions du dialogue politique en vue de la mise en œuvre des précieuses recommandations, est symptomatique de la grande capacité d’écoute du chef de l’État Patrice Talon aux profondes aspirations de son peuple et surtout, à son admirable ingéniosité à surmonter les difficultés du moment, afin de réconcilier les Béninois avec eux-mêmes. Dans ce registre, l’élu de la 10è circonscription électorale a souligné que le pardon que le Chef de l’Etat a accordé à ceux d’entre eux qui sont tombés sur le coup de la loi, traduit sa volonté de préserver la paix et l’unité nationale qui sont des valeurs auxquelles il est attaché pour l’intérêt supérieur de la Nation. « A cette prouesse digne des grands hommes, il faut ajouter son souci permanent de travailler à conserver la primauté de l’intérêt général de la nation sur des intérêts personnels et égoïstes lorsque la révision est intervenue sans rallonger le mandat présidentiel tout en renforçant l’article 42 de la constitution qui limite rigoureusement le mandat présidentiel à 10 ans dans la vie d’un individu », a fait remarquer l’He Edmond Agoua. Très ému et fasciné par la grandeur d’esprit d’un bâtisseur hors classe qu’est le Président Patrice Talon, le Député à l’Assemblée nationale et premier vice-président du groupe parlementaire Union Progressiste, Edmond Agoua a associé sa voix à celle de ses collègues députés du groupe pour saluer les mérites du Chef de l’Etat.

Le Député appelle ses frères et sœurs des Collines à prioriser la paix

Après avoir lancé un appel pressant aux jeunes à saisir cette opportunité unique qu’offre le chef de l’État pour se rendre utile à eux-mêmes et à la nation toute entière à travers des conduites responsables et patriotiques et pour ne point céder aux manipulations des tiers, le Député a, en sa qualité d’élu de la nation originaire des Collines, exhorté surtout les populations de Savè et de Bantè dans le département des collines, celles de Tchaourou dans le Borgou, à se calmer définitivement, ainsi que celles de Glazoué, de Ouèssè dans la 10è circonscription électorale, de Dassa Zoumé et de Savalou dans la 9è circonscription. Ce même appel, il l’a également lancé à l’endroit de tous les autres contestataires de la partie septentrionale et du Bénin en les invitant à cultiver l’esprit d’apaisement, de pardon et de tolérance comme le chef de l’État Patrice Talon lui-même en personne en donnant aujourd’hui la preuve à travers son soutien indéfectible au vote d’une loi sur l’amnistie des faits criminels, délictuels, et contraventionnels commis pendant les mois de février à juin 2019.

Laurent D. Kossouho

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page