.
.

Le triomphe de la vérité

.

Déchainement du fleuve Niger: Inondation à Karimama


Vues : 2

La commune de Karimama n’est toujours pas épargnée des affres du fleuve Niger. Les nombreux désagréments causés et dont sont victimes les populations à chaque période de crue sont revenus de plus belle ces derniers jours. La saison pluvieuse qui sévit actuellement dans la commune de Karimama et dans tout le pays, plonge les populations de la municipalité dans la peur, le désarroi et la grande tristesse. Et pour cause, l’inondation dicte déjà sa loi dans les différentes contrées de la commune, avec de nombreux dégâts. Les cultures faites sur des milliers d’hectares sont déjà emportées par les eaux du fleuve Niger. Ce triste spectacle est suivi de près par les populations dont une partie, impuissante, est déjà sans abris. De l’autre côté, le niveau d’alerte du fleuve Niger ne cesse de croitre à la grande déception des populations de Karimama. Il est passé du jaune, 50 à 580 cm, au rouge soit 620 cm, et pourrait évoluer dans les tous prochains jours. Une situation qui pourrait causer d’autres désagréments à cette municipalité, malgré les efforts consentis par le patron de ville, Inoussa Dandakoé, pour sortir sa ville de l’ornière du sous-développement. La commune de Karimama, l’une des plus adulées en production agricole, reste ainsi menacée par la montée des eaux du fleuve Niger, source de traumatisme pour les populations. Il urge que les autorités compétentes trouvent les voies et moyens à mettre en œuvre afin de garantir non seulement le mieux-être à ses populations, mais aussi, sortir cette commune de la colère des eaux du fleuve Niger, avant qu’elle ne disparaisse de la carte du Bénin.

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page