.
.

Le triomphe de la vérité

.

Reconnaissance scientifique à l’Université d’Abomey-Calavi: Le Prof. Tingbé Azalou porté en triomphe par les universitaires


Vues : 1

Le professeur saluant le recteur de l’Uac

Le siège de la Chaire Unesco des droits de la personne et de la démocratie de l’Université d’Abomey-Calavi a servi de cadre à la cérémonie solennelle de remise de Mélanges en l’honneur  du Professeur Albert Tingbé Azalou, ce 04 avril 2019. C’était en présence des étudiants, des autorités universitaires dont le Recteur de l’Uac, des enseignants nationaux et étrangers.

Un ouvrage scientifique de 551 pages en hommage au Professeur Albert Tingbé Azalou. C’est la méthode choisie par ses anciens apprenants et collègues pour lui témoigner leur reconnaissance pour les nombreux rôles qu’il a joués dans l’aboutissement de leur carrière. Une initiative de l’actuel Vice-doyen de la Fadesp, le Professeur Hygin Kakai soutenue par l’ensemble de la communauté scientifique de la Fashs et de la Fadesp. Pour le Recteur de l’Uac, le Professeur Maxime da Cruz, cet hommage est la récompense de la communauté scientifique envers un enseignant qui a consacré une quarantaine d’années à former des citoyens aussi bien nationaux qu’étrangers. Après avoir suivi une série de témoignages élogieux rendus à l’heureux du jour, celui-ci  a exprimé sa joie du bonheur que vit le Professeur Tingbé Azalou. Il a par ailleurs, invité ses collègues à ne pas être des enseignants en quête de l’argent, mais de continuer à former une relève de qualité. C’est le lieu de rappeler que le Professeur Albert Tingbé Azalou, admis à faire valoir ses droits à la retraite depuis le 1er octobre 2018, compte à son actif, une kyrielle de diplômes obtenus au Bénin et à l’extérieur, plusieurs travaux scientifiques dirigés et des publications collectives sans mettre de côté, les nombreux colloques qu’il a organisés. Ce qui fait de lui, un universitaire dont l’expérience scientifique rayonne aux plans national et international ;la qualité du travail pédagogique qu’il a battu lui a également permis d’occuper d’importants postes à l’Uac et dans d’autres instances scientifiques en Afrique et dans le monde. De si riche palmarès fait de l’homme, un pionnier au département de sociologie et anthropologie de la Fashs, a souligné la Doyenne de cette faculté, le Professeur Odile Guèdègbé. Lors de sa présentation de l’ouvrage, le Professeur Hygin Kakai, par ailleurs initiateur du projet, a remercié les 26 auteurs ayant rendu possible ces Mélanges et tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette initiative. Prenant la parole, le dédicataire, le Professeur Albert Tingbé Azalou a dit toute sa joie d’accueillir cet honneur. Il n’a pas manqué d’exprimer sa reconnaissance envers l’ensemble de la communauté universitaire avant d’inviter ses pairs à œuvrer davantage pour le rayonnement de la discipline « Prospective » et à la transmettre aux générations futures. « Le développement durable passe par la prospective », a-t-il renseigné avant de conclure que l’ouvrage ressuscite les cendres de son parcours.

Ils ont dit

Prof. Odile Guèdègbé, Doyenne de la Fashs

« Il a fait un parcours d’excellence à la Fashs. »

« Beaucoup se demandent comment un sociologue peut encore se retrouver à la Fadesp. Mais c’est bien possible à cause du caractère transversal de la discipline. Si au bout de 30 années de sacrifice, nous n’avons pas de reconnaissance, alors ce collègue a vécu inutilement et tel n’est pas le cas avec le Professeur Tingbé Azalou. Il a fait un parcours d’excellence à la Fashs. J’ai vécu scientifiquement et pédagogiquement avec lui et il a su braver les obstacles. Malgré sa retraite, il continue de nous servir. La belle preuve est qu’il était avec nous lors du colloque international sur le leadership féminin organisé en mars dernier et je lui dis merci pour ça. Son nom est à jamais gravé dans les annales de la Fashs et de l’Uac »

 

Prof. Maxime da Cruz, Recteur de l’Uac

« C’est une icône et un modèle pour les générations futures. »

« J’ai écouté des témoignages forts avec beaucoup de plaisir. Je me suis réjoui du bonheur que vit le professeur Albert Tingbé Azalou qui a consacré sa vie et sa carrière pour la recherche scientifique. C’est une icône et un modèle pour les générations futures. J’invite les collègues à lui emboîter les pas. Qu’ils ne soient pas des enseignants chercheurs en quête de l’argent, mais des enseignants qui ont le souci de former des jeunes pour une relève de qualité. »

 

Prof. Kokou Hetcheli, de l’Université de Lomè au Togo

«Il a un sens d’amitié élevé »

« Je retiens du Professeur Tingbé Azalou que j’ai connu en 2012 qu’il est un enseignant doté de grands talents, un bon orateur, un érudit qui fait preuve d’une grande discrétion. Je l’ai côtoyé un peu et j’ai vu qu’il a un sens d’amitié élevé et il fait la fierté nationale et internationale. »

 

 

Maria Legonou, représentant  des apprenants du professeur Azalou

« ll rayonne par son parcours scientifique et est un homme de méthode et de rigueur. »

« Au-delà de son rôle d’enseignant qu’il a bien assumé, le Professeur Tingbé Azalou est pour nous un père, un conseiller, un ami et même un confident pour certains.’ d’entre nous. Il rayonne par son parcours scientifique et est un homme de méthode et de rigueur. Sa rigueur est toujours accompagnée de douceur. Il incarne des valeurs exceptionnelles qu’il nous a enseignées lors de notre formation. Le professeur est tout simplement une icône dont les écrits traversent les frontières. »

Laurent D. Kossouho (Coll)

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Reconnaissance scientifique à l’Université d’Abomey-Calavi: Le Prof. Tingbé Azalou porté en triomphe par les universitaires

  1. hoho coovi

    yayi boni est docteur honoris causa de l’université de paris.! bravo, aux savants du benin et au nouveau. programme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page