.
.

Le triomphe de la vérité

.

1ère édition de la Journée nationale du contribuable: La Dgi distingue les meilleurs contribuables du privé et du public


Vues : 0

Vue partielle des nombreuses personnalités présentes…

Initiée par la Direction générale des impôts (Dgi) et soutenue par le ministre de l’Economie et des finances, la 1ère édition de la Journée nationale du contribuable a eu lieu ce jeudi 31 janvier à Bénin Marina Hôtel de Cotonou. En présence des personnalités du service public et du service privé et des cadres du ministère de l’Economie et des finances, cette journée a été une occasion pour la Dgi de distinguer les meilleurs contribuables.

Promouvoir le civisme fiscal et encourager les meilleurs contribuables, c’est l’objectif de cette Journée nationale du contribuable. Dans son mot de bienvenue, le directeur   général des impôts, Nicolas Yenoussi,  a rappelé l’une des phrases du président Patrice Talon lors de son entretien  avec la presse internationale pour promouvoir le civisme fiscal. « Nous devons compter de moins en moins sur les ressources des financements extérieurs … il est nécessaire  que les citoyens s’acquittent  de leur devoir citoyen  en payant leurs impôts », a-t-il rappelé pour faire comprendre que la logique du gouvernement dans mise en œuvre des projets de développement reposent essentiellement sur l’apport des contribuables. Le Dgi a précisé que cette première édition est consacrée à la distinction des meilleurs contribuables qui ont été sélectionnés selon des critères bien précis. Tout en rappelant ces critères, Nicolas Yénoussi a insisté sur le fait que le meilleur contribuable n’est pas celui qui verse des milliards dans les caisses de l’Etat, mais plutôt celui qui  manifeste  une spontanéité dans les exigences de la Dgi et de sa courtoisie à l’endroit des agents de recouvrement. « Les recettes fiscales représentent plus de 80% des recettes du pays et sont importantes pour le développement du pays. C’est le principal moyen du financement de l’activité budgétaire » a rappelé le directeur de cabinet du ministre des Finances, Herman Takou. « L’Etat a besoin des moyens pour construire les routes, les hôpitaux, financer l’éducation  et autres », a-t-il ajouté.

Parlant des distingués, quatre personnes physiques ont précédé la catégorie des partenaires de la DGI dont l’Upmb, la Police républicaine et les Forces armées béninoises. S’en est suivie la catégorie des petites et moyennes entreprises, celles utilisant les machines électroniques de facturation, les meilleurs utilisateurs des télé procédures et  les grandes entreprises.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page