.
.

Le triomphe de la vérité

.

Don de modules de toilettes dans la commune d’Allada: Les conditions d’hygiène des écoliers de l’Epp Attogon améliorées


Vues : 1

Lors de la coupure du ruban

Les actions humanitaires de dame Espérance Agossou au profit des écoliers et élèves des zones rurales du Bénin, viennent de s’enrichir d’une nouvelle realisation. Mue par son instinct maternel et son souci d’améliorer les conditions d’hygiène des enfants, elle a procédé à la construction de deux modules de deux modules de quatre toilettes chacun au Complexe scolaire d’Attogon, sis dans la commune d’Allada. Un joyau qui vient offrir de meilleurs conditions d’hygiène aux écoliers de ce centre de savoir qui, il y a quelques mois encore, faisaient leurs besoins à l’air libre sous la menace des reptiles et étaient exposés à plusieurs types de maladies. Le projet soutenu par l’ambassade du Bénin en Afrique du Sud, est devenu une réalité par l’inauguration officielle du joyau. C’était le mardi 27 novembre 2018, en présence de l’Ambassadeur du Bénin en Afrique du sud, Eric Franck Saizonou, des directeurs et enseignants du complexe scolaire, des parents d’élèves, des autorités locales, et des écoliers. Un moment de joie et d’allégresse pour ces enfants qui, par la voix de leur porte-parole, Cintiche Houndjèto, ont exprimé toute leur gratitude à la donatrice et promis d’ entretenir le joyau.

Dans son intervention, la donatrice, Espérance Agossou, a d’abord rappelé l’importance d’accorder aux enfants de meilleures conditions hygiéniques, puis, a exhorté les enseignants et parents, à les sensibiliser sur les règles en la matière. « Les toilettes contribuent à la réduction des risques et des maladies. Je vous exhorte à sensibiliser les enfants sur les règles d’hygiène à observer afin d’assurer leur propreté et assainir l’environnement », a-t-elle souhaité. « Grâce à ce joyau, les enfants n’iront plus faire leurs besoins en brousse. Désormais, ils sont non seulement à l’abri des reptiles mais, pourront aussi faire leurs besoins dans de meilleures conditions hygiéniques », a reconnu Alfred Armand Guindéhou, représentant le chef de la région pédagogique Allada-Tori Bossito. Il a promis de veiller à l’assainissement du joyau et exprime le souhait que d’autres actions de la donatrice viennent compléter celles déjà entreprises à Attogon et s’étendent à d’autres contrées du Bénin. Au nom du personnel enseignant, la directrice du groupe B du Complexe scolaire de Attogon, Eliane Cakpo s’est engagée à veiller à l’entretien du don et à assurer l’éducation des enfants relativement aux règles d’assainissement et de propreté. Pour finir, l’ambassadeur du Bénin en Afrique du sud, Éric Saizonou, a déploré l’absence d’accompagnement du projet par les populations de la localité et les mauvais comportements de certains ouvriers qui ont retardé la finalisation du projet. Il a convié les populations à s’unir et travailler davantage pour la réalisation d’autres projets humanitaires et de développement dans leur localité. La donatrice, Espérance Agossou , qui n’est pas à ses premières actions dans cette école, promet de réaliser d’autres projets pour encourager l’éducation des enfants. Ce projet, faut-il le rappeler, fait suite au constat alarmant de la quasi-absence de toilette et de l’insalubrité qui régnait dans cette école, exposant les enfants à différentes maladies. Il répond à l’un des Objectifs de développement durable, qui vise à assurer au niveau mondial, l’accès de tous à des toilettes, d’ici à l’horizon 2030.

 

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page