.
.

Le triomphe de la vérité

.

Au nom de la vérité: Ces Ecureuils-là méritent encouragement


Vues : 10

Les Ecureuils du BéninLes Ecureuils du Bénin ont gagné le Sud Soudan lors du match comptant pour la 3ème journée des éliminatoires de la CAN 2017. Ça ! Ça s’applaudit. Oui, il faut le faire. C’est le seul geste qu’il convient de faire en ce moment pour reconnaitre les mérites de la sélection nationale et des hommes qui la composent ; mérites non pas parce qu’ils ont gagné, mais parce qu’ils ont relevé un défi ; celui de permettre à leur pays de se relancer dans la compétition et de croire à la qualification. Car, un résultat autre que celui qui a été acquis réduirait considérablement les chances du Bénin pour l’obtention du passeport pour Gabon 2017. Mais, c’est fait maintenant. Les Ecureuils viennent de sauver une balle de match. Il y a alors eu plus de peur que de mal, dira-t-on. Pourtant, jouer et gagner le Soudan du sud devrait passer comme une lettre à la poste. Il ne devrait faire l’ombre d’aucun doute quand bien même on est en football où tout peut arriver. Car, tenant compte de la carte de visite des deux pays, le Bénin partait favori. D’où est alors venue la peur bleu qui s’est emparée du peuple béninois qui a un tant soi peu émis beaucoup de réserves sur un exploit de sa sélection dans ce match? Il n’y a pas à aller loin pour trouver la réponse. D’abord, les récents résultats de la formation sud soudanaise sur ses terres (2-0) contre le Malawi, 1-1 contre la Mauritanie en éliminatoires de la coupe du monde et cette victoire 1-0 contre la Guinée Equatoriale et la quasi absence de préparation des Ecureuils. Aussi, doit-on le souligner, l’attaque béninoise est depuis peu en panne d’inspiration de même que la défense qui commet de plus en plus d’erreurs. Mais, heureusement, les joueurs ont retrouvé l’efficacité, la défense ainsi que le gardien de but ont eu une certaine cohésion et sérénité, et les milieux les coups d’œil nécessaires. Des atouts qui ont permis d’aboutir à cette victoire qui donne le sourire à plus d’un.  Il y a alors lieu d’inviter les uns et les autres à plus de sérieux quant à la préparation du match retour du dimanche prochain. Mais en attendant, on continue de saluer la performance réalisée par Sessègnon et ses partenaires.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page