.
.

Le triomphe de la vérité

.

Suite aux « manipulations » des résultats électoraux à Bassila: L’Alliance ABT porte l’affaire devant les tribunaux


Vues : 2

ABTC’est à la faveur d’une conférence de presse tenue hier, dimanche 13 septembre 2015 à son siège, que l’Alliance pour un Bénin triomphant (ABT) est revenue sur les manipulations intervenues dans les résultats des élections municipales, communales et locales, dans la commune de Bassila. A cet effet, elle a décidé de tout mettre en œuvre pour que les responsabilités soient situées.
« Nous ne nous laisserons plus faire ». C’est par ces mots que le directeur de cabinet du président Abdoulaye Bio Tchané, Rufino d’Almeida a annoncé la détermination et l’engagement de l’Alliance ABT à poursuivre le combat. Cette déclaration fait suite aux « manipulations grossières » intervenues à Bassila plus précisément à Manigri, où l’alliance ABT et les FCBE se sont partagées le même nombre de sièges, après que la Céna a annoncé 3755 voix pour ABT contre 3616 pour les FCBE. Des manipulations qui, selon Rufino d’Almeida, ont engendré un conseil communal qui ne reflète pas du tout la volonté populaire, avec une situation contraire à toute éthique républicaine. Il estime que quelqu’un a choisi au sein de la Céna de changer les résultats en donnant deux sièges à l’Alliance ABT et deux aux FCBE. Le directeur de cabinet du président de l’alliance a dénoncé cette attitude des acteurs payés grâce aux deniers publics et souhaité que les responsabilités soient situées. « Nous voulons qu’on nous explique clairement qui est responsable de la fraude manifeste orchestrée à la Céna lors de la proclamation des résultats à Manigri », a-t-il martelé. Il a fait remarquer la détermination de l’alliance à aller jusqu’au bout après le silence observé par la Cour suprême qui avait été saisie du dossier. Et pour y parvenir, Rufino d’Almeida signale que le procureur sera saisi du dossier et que des avocats chevronnés ont été mobilisés pour défendre les intérêts de l’alliance. « Nous avons encore le temps et les moyens d’empêcher un individu de casser ce pays. La loi nous en donne la possibilité. Il y a lieu de demander à la justice de nous dire qui est responsable et quelle sanction la nation a prévu pour son cas », a-t-il signalé.
Rastel Dan (Coll)

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page