.
.

Le triomphe de la vérité

.

Cérémonie de présentation de vœux à la Sonapra: Les efforts du DG Idrissou Bako salués


Vues : 2

Idrissou BAKO DG SONAPRALes personnels de la Sodeco et de la Sonapra ont échangé les vœux de la nouvelle année 2015, ce lundi 2 février dans la salle de conférence de la direction générale de la Société Nationale pour la Promotion Agricole (Sonapra). Une occasion saisie par les agents pour reconnaitre les efforts de leur directeur général, Idrissou Bako.
Prenant la parole, le porte-parole des deux syndicats, Clovis Olossoumare, a adressé au nom des syndiqués, au DG Sonapra de même qu’aux directeurs techniques, tous ses meilleurs vœux d’amour, de santé pour que les projets au profit de cette société d’Etat puissent se réaliser pour son rayonnement sur le plan national et international. A son tour, le directeur général de la Sonapra et coordonnateur des usines de la Sodeco, Idrissou Bako est revenu sur le bilan annuel de 2014. Il a souligné les efforts consentis depuis le choix de cette société comme bras opérationnel de la campagne cotonnière.

Les réalisations de la Sonapra en 2014
En termes de bilan enregistré par l’entreprise au titre de l’année 2014 pour Idrissou Bako, il convient de mentionner la bonne exécution du Programme de travail annuel budgétisé, l’instauration du mécanisme d’évaluation du personnel et la mise en place des outils modernes de gestion, notamment, le tableau de bord de suivi des activités de l’entreprise. En particulier, en 2014, par rapport au coton, les activités ont été marquées par le retard accusé dans le démarrage de l’égrenage entraînant ainsi un stockage très important du coton graine et des produits finis dans les usines. Ainsi, pour le suivi de l’égrenage, la Sonapra a été à l’avant-garde de la mise en place de la stratégie de quadrillage de la campagne cotonnière en s’appuyant sur les expertises diverses grâce auxquelles la campagne d’égrenage et d’exportation s’est finalement déroulée certes avec quelques difficultés, mais la Sonapra a su relever les défis. L’effort consenti par le Gouvernement et la contribution active de la Sonapra ont permis d’accroitre significativement les niveaux de production. Dévoilant les priorités de la Sonapra au titre de l’année 2015, le directeur a souligné l’amélioration continue de la gouvernance et l’essor des filières agricoles pour un renforcement de la sécurité alimentaire en vue d’un développement socio-économique durable de notre pays. « Dans le domaine de la gouvernance, une priorité sera accordée aux activités de contrôle interne à travers la mise en place d’un système d’information sécurisé, l’élaboration d’une cartographie des risques, la formation du personnel, l’évaluation de la performance de l’entreprise et du personnel ainsi que la production périodique des documents de gestion », a-t-il fait savoir. S’agissant de la promotion des filières agricoles, Idrissou Bako annonce que la Sonapra poursuivra ses actions au profit du coton et des autres filières agricoles porteuses. « Elle appuiera, aux côtés du Gouvernement, l’intensification de la production du coton, du riz, du maïs, des cultures maraîchères, de l’aviculture traditionnelle et du palmier à huile, la transformation locale des produits de qualité », a-t-il notifié. Aussi, est-il nécessaire que la Sonapra prenne une part active dans le processus de mise en place effective du cadre organisationnel et institutionnel approprié pour la gestion de la filière cotonnière où l’Etat jouera convenablement aux côtés du secteur privé, son rôle de régulation, de contrôle, de programmation, de suivi-évaluation et d’appui aux fonctions stratégiques. Loin des vœux, le porte-parole des agents de la Sonapra a égréné un chapelet de doléances visant à assurer l’amélioration de ses collègues. Il s’agit, entre autres, du paiement de la prime spéciale pour le démarrage de la campagne 2014-2015 et celle relative à la livraison des intrants agricoles au Port de Cotonou. Ce pas sera suivi par les usiniers qui ont levé le voile sur le reclassement des agents, le payement des allocations et différents avantages aux agents, le versement des cotisations à la CNSS et au FNRB et ceci pour permettre aux retraités de jouir de leurs pensions.

Rastel DAN (Coll.)

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page