.
.

Le triomphe de la vérité

.

Développement de la commune de Bohicon : Lucien Toha Soglo, un renfort titanesque pour le maire Luc Atrokpo


Vues : 3

Militant de première heure de la Renaissance du Bénin (RB), membre du bureau exécutif de ce parti dans le 2ème arrondissement et grand artisan du président-maire, Nicéphore Dieudonné Soglo et du premier adjoint au maire de Cotonou, Lehady Vinagnon Soglo, Lucien Toha Soglo reste fidèle à son parti politique. Aujourd’hui, il met ses compétences au service du maire de Bohicon, Luc Atrokpo. Combattant dévoué et faisant l’unanimité dans le 2ème arrondissement de Bohicon, Lucien Toha Soglo n’a cessé d’œuvrer pour l’unité et le bien-être des filles et des fils de Bohicon. Très apprécié pour son dévouement, il reste un maillon efficace aux plans sécuritaire, social, spirituel, politique pour la municipalité de Bohicon. Ses œuvres ont commencé alors qu’il était encore en fonction à la gendarmerie nationale. Sous-officier supérieur de qualité exceptionnelle, dynamique et opérationnel, disponible et d’une grande valeur professionnelle au fonctionnement harmonieux du service d’ordinaire de l’Ecole nationale de la gendarmerie, Lucien Toha Soglo est le messie de sa localité.

L’homme de développement et ses actions
A l’instar des grands hommes de Bohicon, Lucien Toha Soglo a fait parler de lui dans sa localité. Au-delà de l’assistance sociale, morale et financière à l’endroit des populations du plateau d’Abomey, il a également œuvré au reprofilage de la voie de l’église catholique ‘’Christ Roi’’ de Djimè. En outre, il a eu à faire des dons en équipements aux tradipraticiens de Bohicon et régulièrement en fournitures scolaires aux élèves du 2ème arrondissement de Bohicon. A Noël des enfants dans la commune, il n’a jamais manqué d’apporter son soutien matériel et financier. Il a régulièrement offert des tissus, des jouets et des vivres. Comme pour exprimer sa reconnaissance à sa profession, il a souvent, par le bais de l’Ong dénommée ‘’Assistance sécurité et vie’’ (Ong ASV), assisté des unités de la gendarmerie en fournitures bureautiques, en réparation des véhicules des brigades. En réalité, son engagement dans la politique réside dans le fait qu’aujourd’hui, la RB qui est le parti phare dans le Zou commence par perdre sa force de frappe. C’est ce qui explique son engagement aux côtés du maire Luc Atrokpo pour maintenir le cap.

Lucien Toha Soglo entre félicitations et distinctions
L’adjudant-chef Lucien Toha Soglo fut officier d’ordinaire de l’Ecole nationale de la gendarmerie à Porto-Novo. De la cinquantaine, il a fait la fierté de sa corporation pendant 31 ans 11 mois 29 jours de services effectifs au 31 décembre 2012. Dans la période, il a enregistré avec rigueur, dévouement et abnégation 11 ans de travail bien faits à la tête de l’Ordinaire de l’Ecole nationale de la gendarmerie dans le respect strict des règles de la discipline et de la déontologie financière. Ce qui lui a valu des distinctions et des lettres de félicitations écrites. Entre autres, rappelons qu’en 1996, il a reçu une félicitation écrite du président de la république, Nicéphore Dieudonné Soglo, puis en 2005, 2010, 2011 d’autres lettres de félicitations respectivement du Commandant de l’Ecole, le Lieutenant Colonel Léon Dayato, des mains de l’ex-directeur général de la gendarmerie nationale, le Général de brigade Cocou Sèmègan, de l’ex-ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique, Martial Sounton pour son appui aux personnels du commissariat central de Porto-Novo, dans le cadre des élections présidentielles de 2011 dans la ville capitale. Nantis de diplômes civils, professionnels et militaires, il a su s’imposer par son dynamisme. Ce qui lui a valu une première décoration en 1996 par l’ancien président de la république, Nicéphore Dieudonné Soglo, au rang de ‘’Chevalier de l’ordre de mérite social du Bénin’’. Cette année 2015 et sous le régime du président Boni Yayi, il attend une nouvelle décoration. En effet, à travers le Décret N°2014-609 du 09 octobre 2014 portant nomination et promotion à titre normal et militaire, il sera le seul à être promu dans la catégorie gendarmerie nationale, dans l’Ordre du mérite social au grade d’Officier.

Des témoignages républicains
Lucien Toha Soglo, dans l’exercice de ses fonctions, a été un exemple à imiter. C’est ce qui explique les nombreux témoignages sur sa personne. « Il ne ménage pas son temps dans le service où il réussit toujours ses missions avec professionnalisme et dans le calme », confie à travers un mémoire individuel sur l’homme, l’ex-Directeur général de la gendarmerie nationale, le Général de brigade Cocou Sèmègan. En outre, dans un rapport sur l’honorabilité et la moralité de l’adjudant-chef, le Chef d’escadron Marcel Adjaho, précédemment commandant de l’Ecole nationale de la gendarmerie par intérim déclare : « Lucien Toha Soglo se distingue par sa manière habituelle de servir en se rendant très disponible et en s’acquittant correctement des tâches et des missions qui lui sont assignées. Et mieux, dans l’exercice de ses fonctions, il se donne sans compter à ses tâches en gérant au mieux l’ordinaire de l’Ecole ». Il reste aujourd’hui, l’homme sur lequel le maire Luc Atrokpo et la RB devront compter dans le renouvellement et la redynamisation du conseil communal de Bohicon.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page