.
.

Le triomphe de la vérité

.

Lancement hier de la Bourse électronique du fret: La Dg CNCB, Nadine Dako Tamadaho gagne un grand pari


Vues : 4

En lançant hier dans les locaux du Conseil national des chargeurs du Bénin (CNCB), la Bourse électronique de fret (BEF), la directrice générale de cette structure concrétise ainsi l’un des objectifs majeurs qu’elle s’était fixé à sa prise de service. Outil qui permet la négociation de fret et de moyen de transport entre chargeurs et opérateurs de transport, la BEF offre plusieurs avantages en matière de gain de temps, d’accès direct au fret, de réduction des coûts de transport et autres.
En effet, la 21ème session du Comité de Suivi de la Société d’Exploitation du Guichet Unique au Bénin (SEGUB) tenue en juillet 2012 avait demandé expressément que la gestion de la Bourse de Fret soit provisoirement confiée au CNCB. Dans sa forme classique, la Bourse de fret est un système de gestion en un lieu physique des offres et des demandes de fret par différents acteurs tels que les chargeurs, les transitaires, les transporteurs et les facilitateurs. La taille et l’importance d’un tel projet exigent que sa mise en œuvre soit progressive et modulaire pour lui garantir de très fortes chances de réussite. « C’est le service en ligne et en temps réel permettant aux transporteurs et compagnies de transport routier de rechercher du fret à transporter et aux transitaires représentants des chargeurs de proposer leurs marchandises à transporter », a vanté hier la Dg CNCB, précisant que son principal objectif est de contribuer à la fluidité du trafic au Port de Cotonou et dans les corridors d’acheminement des marchandises. Elle en donnera un exemple : un camionneur transporte du coton de Kandi au Port de Cotonou pour l’exportation. Au cours de son trajet Kandi – Cotonou, il n’a peut-être en vue aucune cargaison à acheminer sur son chemin de retour. Le CNCB, par le biais de la Bourse électronique de fret se propose de permettre d’entrer en relation d’affaires avec les chargeurs intéressés par son trajet retour. Il pourra charger des marchandises et éviter un trajet retour à vide. Par le biais de la Bourse Electronique de Fret, le chargeur ou son transitaire accède en ligne à l’ensemble des possibilités qui lui sont offertes pour le transport de ses marchandises et choisit la solution optimale en fonction de ses contraintes telles que la date de départ, le type de camion, le poids de marchandises et la durée prévisionnelle du trajet.
De plus, a ajouté Nadine Tamadaho, une offre de marchandises à transporter, déposée par un chargeur sur le site internet mis à disposition par le CNCB, est instantanément consultable par plusieurs transporteurs qui pourraient immédiatement prendre contact et proposer leurs services.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page