.
.

Le triomphe de la vérité

.

Coopération bénino-américaine: Le nouvel ambassadeur du Bénin aux Etats-Unis et au Mexique, Omar Arouna, dévoile ses ambitions


Vues : 2

Nommé récemment ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Bénin près les Etats-Unis d’Amérique, au Mexique et à l’organisation des États américains, Omar Arouna entend mener des actions bénéfiques pour les deux pays. « Comme ambassadeur du Bénin aux États-Unis et au Mexique, je m’emploierai à transformer l’Ambassade du Bénin à Washington en poste du développement qui agira comme une agence de relations publiques et de marketing du Benin aux Etats-Unis», a-t-il déclaré samedi dernier à la presse. Pour ce faire, il pense qu’il est essentiel, dans l’immédiat, d’insuffler une dynamique proactive et anticipative à cette ambassade; de dissiper toute perception négative du Bénin aux Etats-Unis et d’obtenir l’engagement de la diaspora béninoise aux Etats-Unis.Pour lui, il s’agit d’un engagement à renforcer davantage les relations bilatérales entre le Bénin et les Etats-Unis. Il se dit alors prêt à travailler avec les citoyens du Bénin à cet égard.

 Le nouvel ambassadeur n’a pas manqué de préciser sa conviction. « Les diplomates béninois à l’étranger sont tenus de s’adapter à l’évolution rapide de la pratique diplomatique alimentée par le changement des relations internationales, le phénomène de la globalisation et les crises successives », a-t-il ajouté. Ainsi, Omar Arouna pense se mettre au pas vis-à-vis des exigences d’une société américaine dont « la culture est empreinte d’une certaine agressivité et où l’activisme est souvent nécessaire pour atteindre certains objectifs ».

Il faut dire que le tout nouveau diplomate béninois a,quand même, les moyens nécessaires pour accomplir la mission à lui confiéepar le président de la république du Bénin, Boni Yayi. Car, après 20 années passéesaux Etats Unis, l’homme a su s’imposer et a des entrées faciles dans les hautes sphères de décision de Washington. Pour preuve, il s’était impliqué dans la campagne présidentielle aux côtés du candidat Barack Obama lors des primaires démocrates et a battu campagne pour lui dans plusieurs Etats, notamment, l’Ohio, la Pennsylvanie et le Maryland. Il a travaillé aussi sur la levée de fonds, l’enregistrement sur les listes électorales et la campagne de mobilisation de nouveaux volontaires pour les élections générales.

Biographie d’un homme au parcours exceptionnel

 Omar Arouna est le vice-président exécutif de GOODWORKS INTERNATIONAL qui estla multinationale américaine fondée par l’ancien directeur de cabinet du Révérend Martin Luther King Jr, et civil right leader, l’Ambassadeur Andrew Young.

Au sein de GoodWorks International, M. Arouna assiste les gouvernements africains dans l’amélioration de leurs relations et l’harmonisation de leurs politiques nationales vis-vis des Etats- Unis d’Amérique et offre aux entreprises américaines opérant en Afrique des services, conseils et des alliances stratégiques pour leurs opérations. Il élabore les politiques de développement et d’analyse économique de l’entreprise, interface avec l’ensemble du gouvernement Américain, à savoir, le Congrès et la maison blanche pour le compte des clients de GoodWorks International et est en charge de l’opération et du personnel de l’entreprise à Washington et en Afrique. Avant d’être recruté par Goodworks International en 2004, M. Arouna avait servi comme directeur général de Global specialty Llc., une société conseil en technologies de l’information et de la communication (Tic) offrant au secteur privé américain et aux agences du gouvernement américain l’accès aux technologies de pointe pour les marchés émergents d’Afrique. Aussi, Omar Arouna avait-il servi comme Directeur de réseau pour Africare Inc., la plus grande organisation à but non lucratif privée aux Etats‐Unis opérant exclusivement en Afrique. Avant cela, il a travaillé au sein du Groupe de la Banque Mondiale à Washington où il a été responsable de la gestion des réseaux du système des nouvelles technologies de l’information et de la communication d’une des unités du département des services généraux. Il faut préciser qu’il a étudié à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, (Sénégal) et American University de Washington DC (Usa) et est un conférencier honoraire et panéliste sur les questions des relations d’affaires entre les Etats-Unis et l’Afrique.

 Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page