.
.

Le triomphe de la vérité

.

Décès tragique de l’arbitre Euloge Adadja: La Fbf parle des circonstances du drame et présente ses condoléances


Vues : 10

Euloge Adadja lors du test FIFALes responsables du comité exécutif de la Fbf ont organisé un point de presse dans la soirée d’hier au siège de la Fédération béninoise de football pour éclairer sur les circonstances du décès d’Euloge Adadja, arbitre fédéral en activité. Certains de ses collègues aussi se sont prononcés.

« Euloge Adadja est un arbitre fédéral. Il était même dans ses dernières heures, en plein test Fifa », a déclaré René Afoyon, vice-président de la Commission centrale des arbitres et directeur du département de l’arbitrage béninois. Selon ses dires, la victime ne souffrait d’aucun malaise physique avant de commencer le test. Ce que justifie Stanislas Ahomlanto, un des arbitres qui dit être resté très collé à lui durant la semaine qui a précédé cette mort tragique qui laisse toute la famille de l’arbitrage et du football béninois dans la tristesse. « Nous sommes toujours ensemble Lolo et moi. Je peux vous dire qu’il n’avait rien. Il a même franchi 11 des 12 tours de piste que chacun de nous avait à faire et c’est à 150 mètres de l’arrivée du 12ème qu’il a commencé par ne plus bien se sentir», a-t-il affirmé. « Juste à  l’arrivée, il s’est évanoui ». C’est alors que les secours qui étaient juste à côté ont accouru pour lui donner les premiers soins. Ce qui lui a permis de se retrouver avant qu’il ne soit conduit au centre hospitalier départemental (CHD) de l’Ouémé et du Plateau. Selon les déclarations de René Affoyon, une fois à l’hôpital, le jeune âgé de 32 ans environ a vu son état de santé s’améliorer et a même échangé avec certains membres de sa famille et même ses amis.

La Fbf avait tout prévu pour éviter le pire lors du test

 « Il m’a appelé et m’a rassuré que tout va bien. Il s’est même renseigné sur les appels manqués sur son téléphone portable », a confirmé Stanislas Ahomlanto qui avoue ne plus comprendre ce qui s’était passé pour que « dans les environs de 4 heures, Euloge passe de vie à trépas ». Brice Igué, un des anciens de ce corps n’a, lui non plus, compris grand chose. «Nous l’avons encouragé à finir parce qu’on savait qu’il en était capable. Mais, le pire était derrière sans qu’on ne s’en rende compte », a-t-il laissé entendre. « Lors du même test au Burkina Faso, la famille des arbitres de football avait perdu un membre. C’est aussi arrivé au Sénégal », a confié Crespin Aguidissou, secrétaire général de la commission centrale des arbitres qui poursuit : « Lorsque l’inspecteur des arbitres a vu le matériel sécuritaire que nous avons déployé, il s’est dit ravi. D’ailleurs, c’est grâce à ces matériels que les deux arbitres qui s’étaient évanouis ont été vite pris en charge avant que Euloge ne soit conduit à l’hôpital ». « À l’heure où je vous parle, le corps est déjà transféré dans une morgue à Abomey-Calavi », a ajouté le secrétaire général de la Fbf, Bruno Dossou, aussi abattu que les autres. Le président Ahouanvoébla qui était de la partie a demandé une minute de silence avant de déclarer : « C’est Dieu qui a donné ; c’est encore lui qui a repris. Que la terre lui soit légère». Les condoléances de la Fbf ont été présentées à la famille du défunt.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

3 thoughts on “Décès tragique de l’arbitre Euloge Adadja: La Fbf parle des circonstances du drame et présente ses condoléances

  1. SAIZONOU Fabrice

    On aurait pu éviter ces situations dramatique si on prenait au moins le soin de faire un bilan de santé systématique a tous les candidats. Paix a son âme.

  2. SAIZONOU Fabrice

    On aurait pu éviter ces situations dramatiques
    si on prenait au moins le soin de faire un bilan de santé systématique a tous les candidats. Paix a son âme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page