.
.

Le triomphe de la vérité

.

Clôture de la foire INNOTEB 2014: Naomie Azaria prime les meilleurs inventeurs béninois


Vues : 2

OLYMPUS DIGITAL CAMERALes rideaux sont tombés sur la  5ème édition des journées portes-ouvertes sur l’innovation technologique au Bénin (Innoteb 2014). Organisée du 10 au 13 mars par l’Agence nationale de la propriété industrielle (Anapi) dans les locaux de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (Ccib), la rencontre a été clôturée par la ministre de l’industrie, du commerce, des petites et moyennes entreprises (Micpme), Naomie Azaria puis marquée par la remise de prix aux meilleurs inventeurs béninois. Il s’agit de cinq (05) chercheurs, Valentin Agon d’API-Bénin, Raphaël Tchidimè, Gabriel Salavi, Clotilde Migan et Ariane Hounguè qui sont repartis avec des enveloppes financières allant de 100.000 fcfa à 500.000 fcfa. Deux(02) prix spéciaux ont également été délivrés, à savoir, la meilleure femme inventeuret le jeune inventeur, respectivement, Bio Yo Bio Migan et le Groupe Zannoudaho qui ont décroché, chacun, 250.000 fcfa. Au cours de la cérémonie, le directeur général de l’Anapi, Tiburce Servais Chidikofan a salué la forte mobilisation des participants. Le président du jury a, pour sa part, présenté les critères ayant conduit au choix des lauréats. Il s’agit, selon Clément Gnimadi, de l’engagement de la procédure du brevet, de l’impact socio économique de l’invention et du niveau d’élaboration, de l’invention. Son intervention a été suivie par  la remise des prix. A cet effet, le porte-parole des participants au salon, Firmin Agbokamè a présenté les 10 recommandations pour la valorisation des inventions béninoises. Par ailleurs, la ministre s’est réjouie de ce que le salon a atteint ses objectifs visant à la promotion des inventions béninoises. Naomie Azariaa appelé les inventeurs à plus d’efforts  pour leur perfectionnement. Elle a illustré son intervention avec les cas du Burkina-Faso, du Ghana et autres pays de la sous région qui ne consomment que leurs produits locaux. «  Creusez, fouillez, bêchez et vous verrez le trésor qui y est caché », a conseillé la ministre aux chercheurs. C’est, selon elle, le seul gage pour la relance de l’industrie béninoise.

 Emmanuel GBTETO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page