.
.

Le triomphe de la vérité

.

Echanges sur les grands dossiers de la presse: Le CNPA réclame le soutien de la HAAC pour l’accélération des réformes


Vues : 4

La 4ème mandature du bureau élu du Conseil national du patronat  de la presse  et de l’audiovisuel (CNPA-BENIN) était le mercredi 04 décembre face aux conseillers de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) avec, à leur tête, le président Théophile Nata. L’objectif de cette visite était de partager avec l’institution de régulation de la presse au Bénin, la nécessité de recevoir le soutien de la HAAC pour leur concrétisation. Conduite par son vice président, Assévi Akuété, le CNPA a fait cas de son plaidoyer auprès des députés à l’Assemblée nationale notamment lors de son audition par la commission budgétaire le mardi 19 novembre 2013. A cette occasion, les députés ont décidé de soutenir la presse en portant, à travers un amendement au budget général de l’Etat, l’aide de l’Etat à 400 millions fcfa. « La délégation a manifesté l’engagement du nouveau bureau à marquer un nouvel envol dans ses relations avec ses partenaires et jugé utile d’échanger et surtout solliciter l’appui ou la complicité de votre institution autour de certaines préoccupations pour lesquelles elle estime que la HAAC  aura une contribution de taille à jouer pour faciliter et accélérer les réformes pour une presse professionnelle dynamique et économiquement indépendante des pouvoirs politiques et des puissances d’argent. Le souhait du CNPA est de voir la HAAC peser de tout son poids dans le processus devant conduire très prochainement à l’adoption  du nouveau code de l’Information et de la communication pour améliorer les conditions d’exercice et le mode de fonctionnement des entreprises de presse au Bénin. Au titre des réformes, la 4ème  mandature du Patronat de la presse a décidé de rendre effective la mise en place du Fonds d’Appui au Développement des Médias ». C’est pourquoi, elle a commis une commission qui a travaillé pour la mise à disposition d’une somme de 10 millions de Francs CFA sur l’Aide de l’Etat en instance de consommation en vue de son démarrage. C’est dire donc, d’après le chef de la délégation, Akuété Assévi, que l’aide de l’Etat 2013 sera consommée sous le modèle du Fonds dont les critères d’accès et  autres modalités seront bien définis. En outre, il a déploré le fait que les entreprises de presse continuent de souffrir de l’inexistence de textes législatifs homogènes qui favorisent l’exercice de la profession. Le CNPA a, par ailleurs, salué la décision du Conseil des ministres entendu en sa séance du 25 Septembre 2013, rendant applicables les avantages liés à la détention de la carte de presse en République du Bénin et le Décret N°2013-393 du 30 Septembre 2013 portant conditions de jouissance des avantages liés à la carte de presse en République du Bénin est pris. Après avoir attentivement écouté les doléances, le président Nata et le collège des conseillers se sont dit engagés à poursuivre le partenariat  avec le CNPA et surtout disposés à lui accorder une attention particulière. Ils ont saisi l’occasion pour inviter le CNPA à poursuivre le travail de sensibilisation pour la réussite des états généraux.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page