.
.

Le triomphe de la vérité

.

Promotion à la tête d’une banque panafricaine: Adam Dendé Affo, une valeur de la jeunesse reconnue par Boni Yayi


Vues : 14

affo-dendeDirecteur général de la Caisse autonome d’amortissement depuis 2006, Adam Affo Dendé est désormais à la tête de la Banque africaine pour l’industrie et le commerce. C’est une reconnaissance pour l’excellence dans le travail.
Nommé au poste de Directeur général de la Caisse autonome d’amortissement (Caa) par le conseil des ministres du 24 août 2006, Adam Affo Dendé servira désormais l’Afrique entière. Il a été nommé par les investisseurs internationaux Directeur général de la Banque africaine pour l’Industrie et le commerce (BAIC). Ce jeune cadre béninois a bouclé le 1er septembre dernier sept ans à la tête de la CAA. Il s’est, du coup, hissé au rang de premier directeur général à avoir fait un si long séjour à la tête de l’institution. C’est qu’il su imprimer une marque particulière à l’institution dont il est désormais l’ex directeur général. Créée depuis 1966, la CAA est chargée de la mobilisation des ressources extérieures et de la gestion de la dette publique du Bénin. Elle a connu ces dernières années des réformes remarquables et des changements significatifs entrainant une nette amélioration de ses performances et de son efficacité grâce au leadership de son directeur général, Adam Dendé Affo.

Un brillant parcours
La promotion de ce fils d’Ottola dans la commune de Savalou vient confirmer tout le bien qu’on dit de lui. En 2012, il a reçu le trophée de l’Oscar de l’Emergence Economique Africaine à Paris, un trophée décerné par le Conseil International des Managers Africains (Cima). Très actif dans la mobilisation des ressources financières pour l’Etat, Adam Dendé Affo a pu mobiliser, par l’entremise de la CAA pour le financement des projets de développement, environ 780 milliards de F Cfa de 2006 au 1er trimestre 2013. Il a également conduit, de mains de maître, deux émissions d’emprunts obligataires avec plus de 135% de succès : mobilisation de plus de 54 milliards de F Cfa (pour un montant indicatif de 40 milliards de F Cfa) en 2007 et de près de 69 milliards de F Cfa (pour un montant indicatif de 50 milliards de F Cfa) en 2011. De même, il a instauré plusieurs systèmes et principes au sein de l’équipe de la CAA dont, entre autres, le travail bien fait et la culture de l’anticipation et de l’innovation. Chevalier de l’ordre National du Bénin, Adam Affo Dendé est titulaire d’un MBA (Bac +7) troisième cycle en gestion des entreprises. Il a été Directeur financier, contrôleur de gestion d’Ecobank Bénin après avoir été Auditeur comptable et financier et Chef de Mission Senior chez Mazars en Côte-d’Ivoire. Avec 19 ans d’expérience capitalisée sur les 5 continents dont plus de 08 pays africains. Désormais Directeur général d’une nouvelle banque panafricaine, l’homme mettra sa jeunesse et son charisme à profit pour bâtir la BAIC. Cette promotion est aussi le fruit de la confiance que le Chef de l’Etat a placée en lui pendant sept années d’affilée, une longévité inégalée jusqu’ici à la tête d’un office d’Etat sous le régime actuel.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

One thought on “Promotion à la tête d’une banque panafricaine: Adam Dendé Affo, une valeur de la jeunesse reconnue par Boni Yayi

  1. moultipass

    Je ne connais pas particulièrement M. Adam Affo Dendé mais quand on regarde la constitution de la BAIC on y rencontre un Jean Philippe Amvame Ndong qui lui est un escroc sous le coup d’un mandat de recherche International. Ne dit on pas qu’il vaut mieux être seul que mal accompagné ??

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page