.
.

Le triomphe de la vérité

.

Nouvelle nomination au Mtpt: Le Ministre Aké Natondé pour de nouveaux défis


Vues : 55

L’honorable Aké Natondé, président du Parti Cds Finagnon est désormais ministre des travaux publics et des transports. A peine la nouvelle est tombée que les populations d’Agonlin (Covè, Zagnanado et Ouinhi) ont massivement applaudi, saluant les mérites de l’ancien-nouveau ministre et la confiance en lui placée par le président Boni Yayi.   En effet, élu de la 24ème circonscription électorale, Aké Natondé fait la joie des siens avec son retour au gouvernement qui, certainement, s’explique par son récent passage positif au ministère de l’enseignement secondaire, de juin 2010 à mai 2011 dans le gouvernement de Boni Yayi 1. Pétri d’une expérience avérée, ce digne fils d’Agonlin a fait ses preuves en une période de grandes perturbations. C’est en son temps que de nouveaux centres d’examens et établissements secondaires ont été créés sur toute l’étendue du territoire national. Il a, lors de son passage à ce poste, assaini l’atmosphère syndicale et remis la formation technique et professionnelle sur les rails. C’est certainement grâce au dynamisme développé dans ce ministère et son leadership politique dans la 24ème circonscription électorale que le joker de Boni Yayi en pays Agonlin est revenu au gouvernement pour confirmer son management dans le secteur du développement des routes au Bénin.

Qui est Aké Natondé ?

Né en 1970 à Covè dans la région Agonlin, il fait ses premiers pas à l’école en 1977, précisément à l’école primaire publique de Zogbodji. Il y décroche le Certificat d’études primaires (CEP) en 1982 avant de s’inscrire au Collège d’enseignement général (CEG) de Covè. Au fil de son parcours, il prend goût aux matières scientifiques dans lesquelles il excelle avec de brillants résultats. Le jeune homme décroche le Baccalauréat C en 1988 après avoir sauté la classe de Première. Une fois, le BAC en poche, il s’inscrit à la Faculté des sciences de gestion (FASEG) de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) et obtient une Maîtrise et ensuite un Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA). Une fois ces parchemins en poche, Aké Natondé entre dans la vie active par l’enseignement privé. Professeur et surveillant général au Collège polytechnique Mègan avant de devenir professeur puis intendant –des années durant- à l’Ecole Pigier de Cotonou puis Chef-comptable de la société Polytech Industries du sieur Odjo Tankpinou. Ces expériences professionnelles marquées par l’occupation de divers postes de responsabilité conduisent Aké Natondé à envisager la création d’un centre universitaire : la Haute école de commerce et de management (HECM) en 1999. Acteur politique influent dans la 24ème circonscription électorale plus précisément dans la région Agonlin, Aké Natondé entre au gouvernement de Boni Yayi 1 en juin 2010 en tant que ministre de l’enseignement secondaire, de la formation technique et professionnelle, de la réinsertion et l’insertion des jeunes. Au lendemain des élections législatives de 2011, il fut élu député Fcbe dans la 24ème circonscription et siégeait au parlement depuis deux ans.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page