.
.

Le triomphe de la vérité

.

Boni YAYI face à la jeunesse béninoise hier: “Je veux poser des actes non périssables en votre faveur”


Vues : 3

Boni Yayi face à la jeunesse

Boni Yayi face à la jeunesse

Plus d’un millier de jeunes étaient hier au palais de la présidence pour des échanges avec le Chef de l’Etat. A l’occasion, les hôtes de Boni Yayi ont réclamé l’ouverture de la valise de prospérité promise lors de la campagne électorale de mars 2011.

Jean-Claude Dossa

« Ça ne va pas comme les jeunes le souhaitent dans le pays, le chômage est galopant et la jeunesse s’interroge sur son sort. A quand finalement l’ouverture de la valise magique ? ». C’est fort de ce sombre tableau dépeint par le Coordonnateur des jeunes, Christophe Vignigbé que la frange juvénile a décidé d’aller à la rencontre du premier magistrat. En effet, s’ils témoigent au Chef de l’Etat ses multiples initiatives pour offrir des perspectives plus radieuses à la jeunesse béninoise, le représentant de l’Organe consultatif de la jeunesse (OCJ), Damien Owolabi indiquera que « les jeunes subissent de nombreuses frustrations » dues au manque d’emploi notamment. Aussi, le porte-parole des jeunes exhorte-t-il, le dernier recours que constitue Boni Yayi à œuvrer pour faire des jeunes de vrais acteurs de leur épanouissement à travers leur implication dans les politiques de développement du pays ; toute chose qui passe, selon lui, par le renforcement de l’Agence nationale de promotion de l’emploi (ANPE), l’organisation de l’Assemblée générale de la jeunesse conformément à la loi 91-007 du 25 février 1991, l’accompagnement des jeunes porteurs de projets, la mise en place du service de volontariat etc. Aussi, rappelant que la jeunesse béninoise a foi en l’avenir, Damien Owolabi a rassuré le Chef de l’Etat que « la jeunesse est prête à l’accompagner pour le développement de la nation ».

Pour le Chef de l’Etat, la démarche de la frange juvénile à son endroit est légitime dans le cadre du principe de reddition de comptes dont il est le principal promoteur. Cependant, si les récriminations des jeunes ne souffrent d’aucun doute, il n’en demeure pas moins que la responsabilité est partagée dans cet état de choses. Ainsi, prenant appui sur les exposés faits successivement par les ministres en charge de l’économie et des finances, du développement, du commerce, de la microfinance, des Affaires étrangères et de la sécurité devant un parterre de jeunes, le premier magistrat a reconnu que « tous les problèmes n’ont pas été réglés » avant de faire observer que le gouvernement fait de l’emploi des jeunes sa principale priorité. Ainsi, sur la voie de l’autonomisation des jeunes béninois, indiquera Boni Yayi, des efforts ont été faits dans tous les secteurs porteurs d’avenir. Dès lors,  invite-t-il la jeunesse béninoise à se départir des propos de « théoriciens » pour prendre en main son destin. « Vous devez prendre votre responsabilité. Vous êtes une force, ne restez pas inactifs », a-t-il ainsi lancé à ses hôtes avant de les rassurer de sa détermination à œuvrer davantage en leur faveur au cours de ses trois dernières années à la tête de l’Etat béninois. « Je veux poser des actes non périssables en votre faveur », a confié Boni Yayi à ses interlocuteurs avant de les rassurer d’avoir reçu cinq sur cinq leur message.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

5 thoughts on “Boni YAYI face à la jeunesse béninoise hier: “Je veux poser des actes non périssables en votre faveur”

  1. KIKI

    Le chef de l’Etat vient de plus de 7 ans sur le pouvoir et c’est maintenant qu’il veut poser des actes impérissable à l’endroit de la jeunesse.Pour ma part je ne peux plus croire les politiciens.Je suis TO……….

  2. KIKI

    Le chef de l’Etat vient de faire plus de 7 ans sur le pouvoir et c’est maintenant qu’il veut poser des actes impérissable à l’endroit de la jeunesse.Pour ma part je ne peux plus croire les politiciens.Je suis TO……

  3. CHABI

    encore moins de 3 ans pour Bni Yayi, alors que peut-il faire pour la jeunesse? Réunir les jeunes chaque 2 mois est il vraiment la solution au chomage chronique?à la faim et la misère de ces derniers? ce qui est certain c’est que les jeunes ne manqueront pas de se taper dessus en partageant les millions de chaque séance avec le PR. Quel dommage pour mon pays!!! Jeunesse béninoise, reveils-toi!!!!!!!!

  4. Veritas

    L’espoir fait vivre dit-on !!! Je ne suis pas disciple du fatalisme ; mais dans le cas de notre chèr président “docteur en économie” tout simplement je dis c’est peine perdue. Survivons et supportons le pour les 3 dernières années qu’il lui reste ; puis tournons la page d’avoir voté pour le plus incompétent des présidents qu’on ait jamais connu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page