.
.

Le triomphe de la vérité

.

Aspac # As Douane 3-3 en amical: Les portuaires malmenés à domicile arrachent le nul in extremis


Vues : 2

Les portuaires doivent batailler dur

Le portuaire Ayité ici en lutte aérienne

En préparation pour le match retour du 1er tour des éliminatoires de la ligue africaine des champions, le club du port autonome de Cotonou, Aspac a reçu l’As Douane de Lomé. A l’issue de la rencontre, les deux équipes se sont neutralisées sur la marque de 3 buts partout.

La confrontation Aspac # As Douane de Lomé s‘est soldée par un nul de 3 buts partout. Pourtant, c’est l’équipe visiteuse qui a fait une véritable démonstration de force en première période. Devant une équipe togolaise qui a terminé le championnat début novembre 2012, l’Aspac (3è du championnat béninois) n’a pas existé à ce moment là. Evoluant au stade de l’Amitié de Kouhounou comme s’ils évoluaient à domicile, les Togolais ont remporté tous les duels au cours des quarante cinq premières minutes. A une touche de balle et tout en vitesse, ils remontaient la balle constamment dans le camp des portuaires. C’est fort logiquement que Tamekloe Apélété, seul au second poteau sur un renversement de jeu de la droite vers la gauche des buts d’Aspac, a ouvert le score d’une frappe à bout portant (1-0, 25ème minute). L’Aspac n’a pas eu le temps de réagir quand quatre minutes plus tard, Tawali Magnima, sur un coup franc des 30 mètres, a planté Serge Kossoukpè, titularisé en lieu et place de Saturnin Allagbé (appelé en équipe nationale junior), d’une enroulée de la balle au premier poteau (2-0, 29ème minute). Les Togolais semblent tenir les portuaires par le bon bout. Mais, c’est sans compter avec la bonne lecture du match par l’entraineur Emile Enanssouan.

Coaching gagnant

L’entraineur des portuaires va effectuer des remplacements qui ont porté immédiatement des fruits. Adam Wahidi, Abdou Kalilou et Johnson Frédérick, entrés en seconde période, ont stabilisé le jeu au point de se donner des possibilités de revenir au score. D’abord par Arouna Sadikou qui élimine trois défenseurs togolais avant de battre Asso Azina Sadate (2-1, 51ème minute). Ensuite, Elessa Junior, qui peut enfin jouer le match retour contre l’Asfa Yennenga de Ouagadougou, d’une frappe à bout portant sur un centre de Bouraïma Moukaïla rétablit la parité (2-2, 64ème minute). Face à cette réaction des portuaires, les douaniers de Lomé durcissent le jeu et commettent des fautes. Ce qui a d’ailleurs valu l’expulsion de Koutob Naoto Claude qui a écopé de son second carton jaune, synonyme de rouge à la 71ème minute. Mais malgré cette réduction de son effectif, c’est l’As Douane qui prend l’avantage sur une tête de Sofiano Bagnon (3-2, 86ème minute). L’Aspac qui ne voulait en aucun cas entacher sa préparation, est revenue au score sur pénalty consécutif une faute de main dans la surface de réparation togolaise alors que le temps additionnel était épuisé. Le contre-pied parfait de Johnson Frédérick ramène les deux équipe à égalité (3-3, 90ème minute+6’). 3-3 au score final, il faut dire que l’Aspac reste sans aucune certitude et laisse croire qu’il a encore du chemin à faire pour une éventuelle qualification à Ouagadougou le week-end prochain. Emile Enanssouan doit alors travailler davantage avec ses poulains.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page