.
.

Le triomphe de la vérité

.

6ème édition du festival Art-Ziza: L’artiste peintre sculpteur Elom’m s’illustre à travers de somptueux tableaux


Vues : 2

L’artiste Elom’m prèt d’un de ses tableaux exposés au vernissage

La ville de Ouidah a accueilli le vendredi 28 décembre dernier la 6ème édition du festival Art-Ziza organisé par Pascal Avokpo. Le vernissage a vu exposer dans le jardin public du fort français les œuvres d’une dizaine d’artistes peintres, sculpteurs dont le jeune artiste Elom’m. L’événement a reçu le soutien du maire Sévérin Adjovi.

«L’art plastique, c’est ce qui intéresse le moins le public béninois », a mentionné Pascal Avokpo. C’est pourquoi l’initiative est sans doute prise, depuis peu, pour le valoriser par le biais d’un festival. Ils sont une dizaine d’artistes peintres sculpteurs à prendre part à la 6ème édition du festival Art-Ziza qui a eu lieu dans le jardin public du fort français de Ouidah.

Il s’agit de Codjia Alexis, Tokin Jean de Dieu, d’Hyzo Hippolyte, Aguidissou Christian, Ahouangonou Landry, Odjo Louis, Yamadjako Ferréol, Pascal Avokpo et Tossou Elom’m. Organisé par le peintre Pascal Avokpo, le festival Art-Ziza vise à réunir chaque année tous les artistes peintres dans un creuset en vue de valoriser leurs productions et d’attirer l’attention du public sur l’art plastique. Placée sous le thème danse traditionnelle d’inspiration contemporaine, l’édition de cette année a reçu la marque de divers objets d’arts exposés dont les toiles, des sculptures en fer et en bronze présentant des personnes en train d’exécuter plusieurs danses.

Au cours du vernissage, les œuvres de l’artiste Elom’m ont attiré l’attention d’un bon nombre d’admirateurs et collectionneurs venus au festival. Selon les témoignages, la plupart des tableaux exposés sur le site seraient faits de peinture à huile en tuile et d’acrylique (une qualité de peinture utilisée dans les productions d’objets d’art). Mais les appréciations ont témoigné que les productions d’Elom’m présentent, aux yeux des participants, finesse et mesure.

Le maire Sévérin Adjovi appréciant l’événement à sa juste valeur, a fait remarquer que le vernissage tombait à point et qu’il fallait soutenir et encourager le jeune qui en a eu l’initiative de même que toute son équipe. ‘’Pascal est sérieux et mérite d’être soutenu’’, a-t-il plaidé. Rappelons que quelques artistes qui ont exposé, ont été invités à Cotonou, au centre culturel ArtisttikAfrica de Ousmane Alédji, le même jour à une nuit artistique dénommée ‘’la nuit du Flouminisme’’ où ils étaient appelés à faire des démonstrations. Le festival Art-Ziza se poursuit jusqu’au 12 janvier prochain au même endroit.

Teddy GANDIGBE (Coll.)

 

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page