.
.

Le triomphe de la vérité

.

Concertations et consensus autour de la correction de la LEPI:Discussions houleuses entre députés, syndicats et organisations de la société civile


Vues : 1

Impliquer tous les acteurs sociaux dans le processus de correction de la liste électorale permanente informatisée (LEPI). C’est le but des rencontres d’échanges initiées par le groupe de travail mis sur pied à l’assemblée nationale en vue de la réalisation de cet objectif. Une démarche mue par le souci des députés membres du groupe de travail de conduire la correction de la LEPI de façon consensuelle et participative.

Partis politiques, organisations de la société civile, clergé et centrales syndicales ont effectivement répondu hier jeudi 26 juillet à l’invitation du groupe de travail mis sur pied à l’assemblée nationale en vue de la correction de la liste électorale permanente informatisée (LEPI). Une démarche bien que très appréciée par les hôtes du groupe de travail, s’est transformée en un réquisitoire et parfois même en des débats très houleux.

En effet, les représentants des partis politiques, des organisations de la société civile et surtout les syndicalistes n’ont pas du tout été tendres avec la CPS-LEPI et le gouvernement. Ils ont dénoncé les irrégularités constatées ça et là par rapport à la LEPI et exigent qu’elles soient corrigées. Au regard de tout ce qui précède, il apparait clairement que bientôt, le Bénin va enfin se doter d’une LEPI consensuelle et plus ou moins fiable.

 Cependant, il est à craindre que les calculs politiques, le manque de confiance mutuelle et les intentions inavouées de fraude électorale ne prennent le pas sur cette volonté affichée et le consensus retrouvé au niveau des acteurs politiques pour une LEPI correcte et consensuelle.

Hugues E. PATINVOH

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page