.
.

Le triomphe de la vérité

.

MRAI:Martial Sounton présente la convention qui va refonder les valeurs morales


Martial Sounton, ministre de la réforme administrative et institutionnelle

Du 03 au 04 novembre prochain, aura lieu à Cotonou la convention d’adoption de la Charte nationale pour la gouvernance de développement au Bénin. Il s’agit d’une première dans notre pays, d’autant que la Convention est prévue pour regrouper toutes les forces vives de la nation autour des valeurs morales reconnues comme décadentes au Bénin.

C’est autour de ces différents points qu’a eu lieu mercredi dernier, la rencontre du ministre en charge de la réforme administrative et institutionnelle avec les responsables des médias. Ceci fait suite aux rencontres qui se sont déjà tenues entre le ministre et d’autres institutions de la république en vue de vulgariser l’objectif visé par le ministère autour de cette convention. Pour le ministre Martial Sounton, il faut désormais réaffirmer la suprématie des valeurs morales parce qu’aucun développement n’est possible sans la culture de la probité et du travail bien fait dans le pays.

« il est important que nous établissions le socle du développement que sont les valeurs », a dit le ministre. Ceci s’est avéré nécessaire à la suite du rapport d’une étude nationale réalisée sur l’environnement institutionnelle au Bénin. L’étude menée par un cabinet indépendant a révélé que les valeurs de travail bien fait, d’honnêteté, de discipline, de patriotisme et de vérité ont fait place à des antivaleurs qui se propagent à grands pas au sein de toute la population.

 Selon Innocent Campos, expert du Task Force qui a présenté la Charte nationale à adopter en novembre prochain, il est apparu impérieux de mettre en place un outil de référence pouvant servir à tous les citoyens pour renouer avec les véritables valeurs qui fondent le développement des grandes nations. L’avant-projet de Charte nationale pour la gouvernance de développement du Bénin a été présenté et amendé par les responsables des médias.

Il s’agit d’un document de quatorze articles à signer par toutes les forces vives de la République au cours de la Convention des 03 et 04 novembre prochains. Elle se préoccupe notamment de la gouvernance politique, administrative, sociale et culturelle, juridique et juridictionnelle, économique et financière, etc. Son article 09 indique que « les principes et les valeurs contenues dans la présente charte sont repris dans une loi cadre sur la gouvernance de développement qui crée le mécanisme d’observation de prévention et de sauvegarde des valeurs de gouvernance. »

La Charte prévoit aussi la mise en place d’un organe chargé de servir de gendarme des valeurs. Il s’agit de la Commission nationale d’éducation et des valeurs citoyennes.

Olivier ALLOCHEME

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page