.
.

Le triomphe de la vérité

.

Géante mobilisation populaire autour de la création du parti CMVC: Etienne Kossi engagé pour la mobilisation des valeurs citoyennes à Boni Yayi


Vues : 1

Le parti Cmvc est né samedi dernier dans une liesse populaire. Baptisé Congrès pour la mobilisation des valeurs citoyennes, cette formation politique annoncée pour voir le jour dans le week-end a été effectivement mise sur les fonts baptismaux à Zè, commune natale de son géniteur, Etienne Kossi, l’ancien ministre de la jeunesse, des sports et loisirs. L’acte consacrant la naissance de ce nouveau-né dans l’arène politique a été signé dans la soirée du samedi dernier au Collège d’enseignement général de Zè avec une kyrielle de personnalités et une immense foule de curieux, de militants et de sympathisants. En dépit du chaud soleil qui s’est abattu sur la commune dans la journée de samedi, tel un essaim d’abeilles, les populations de Zè et environs, avec une impressionnante délégation des congressistes venus de tous les départements du Bénin ont pris d’assaut la cour du Ceg Zè. L’objectif visé, être témoin oculaire de la naissance du Cmvc dans cette commune réputée à forte concentration d’hommes politiques. En réalité, personne ne croyait à une si géante mobilisation des populations autour de l’ancien ministre des sports, Etienne Kossi qui a choisi oser pour défier les calculs politiques dans cette région. Face à la liesse populaire, les congressistes ont tôt fait de se rendre à l’évidence de ce que le ministre Etienne Kossi a son mot à dire dans la mobilisation des masses populaires dans cette commune et toute la circonscription électorale. Cette audace, le géniteur de Cmvc en est aussi conscient. Et c’est pourquoi, il a pris l’engagement de faire autrement la politique afin de mobiliser davantage de gens autour de sa vision de développement. Le Congrès pour la mobilisation des valeurs citoyennes ne compte pas s’aligner au même rang que les partis politiques qui selon les propos de son géniteur jusque-là ne pratiquent que la politique d’échec qui tirent surtout leurs sources des vains débats qui encouragent le surplace, l’extrême paupérisation des populations. La différence que fera le parti de l’ancien ministre Etienne Kossi sera d’œuvrer pour mobiliser les valeurs citoyennes autour du Chef de l’Etat afin que le processus de développement enclenché aboutisse réellement. Il ne s’agira pas du tout pour le Président du Parti Cmvc, de cultiver le régionalisme ou l’ethnocentrisme, toute chose qui selon lui compromet dangereusement la paix, premier vecteur de développement dans tout pays. Et c’est pour donner l’exemple que le parti, dans sa structuration a tenu compte de l’équilibre régional en plaçant dans les différentes structures, nationales comme régionales, des personnalités venant de tous les départements, histoire de se conformer à la loi fondamentale qui impose que tout parti politique soit avant tout national. Il faut dire qu’à ce congrès constitutif, plusieurs personnalités ont fait le déplacement pour soutenir le géniteur du nouveau-né, Etienne Kossi. Dans le rang, on note la présence remarquable de l’ancien maire de la commune d’Allada, Wilfried Gbétchédji, l’ancien ministre des petites et moyennes entreprises, Léandre Houaga et le représentant du coordonnateur national des Fcbe, l’Honorable Sylvain Zohoun. Les conseils et messages de soutien convergent tous à un seul mot : l’unité dans la région. Des conseils que les membres du bureau du nouveau parti né sont engagés à s’approprier en ouvrant de franches négociations avec les autres formations politiques pour qu’ensemble, leur voix puisse réellement peser sur l’échiquier politique national.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page