.
.

Le triomphe de la vérité

.

En vue du match face au Niger le 07 mars prochain : Les Ecureuils locaux débutent leur regroupement a Niamey ce matin


Vues : 1

 Les Ecureuils locaux rencontrent leurs homologues du Mena du Niger le dimanche 07 mars 2010. En prélude à cette importante rencontre, le Onze national local sera en regroupement dès ce jour. Vingt trois joueurs seront en regroupement jusqu’au vendredi prochain où le sélectionneur intérimaire va sortir une liste de dix huit joueurs qui vont défendre les couleurs nationales face au Mena du Niger. La date Fifa (Fédération internationale de football association) est prévue normalement pour le 03 mars prochain pour toutes les nations dont les joueurs évoluent dans les championnats européens. Comme le Bénin ne comptera pas sur ces valeurs occidentales et que le Niger dispose d’une équipe nationale locale, les deux nations se sont entendues pour jouer cette rencontre amicale ce dimanche 07 mars 2010 pour rattraper la date Fifa.

 La situation politique au Niger

Ce qui peut étonner les amis du cuir rond est que le Bénin puisse jouer un match amical international face à l’équipe nationale d’un pays qui vit une situation politique tourmentée. Il n’y a pas normalement de quoi s’inquiéter. Parce que les autorités sportives de Niamey ont confirmé la tenue de la rencontre à la fédération béninoise de football selon une source des instances faîtières du football béninois. Les Nigériens comptent enfin se faire un nom lors des éliminatoires de la Can 2012 face à des adversaires qui donnent souvent l’insomnie. Il s’agit notamment de l’Egypte, triple championne consécutive d’Afrique des nations, de l’Afrique du Sud qui aurait fini d’organiser la coupe du monde 2010 et qui repartira à l’assaut de la couronne continentale sans oublier le Sierra Leone qui cherche aussi à redorer son blason terni ces dernières années. Les Ecureuils du Bénin sont logés dans le groupe 8 aux côtés de la Côte d’Ivoire, du Rwanda et du Burundi. Les équipes qui veulent se qualifier devront bien se préparer. Et c’est ce qu’ont compris Béninois et Nigériens qui se donnent rendez-vous dans les chaudrons du stade Séni Kountché de Niamey.

José Mathias COMBOU

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page