.
.

Le triomphe de la vérité

.

Catastrophe naturelle du 12 janvier en Haïti:Les noms des béninois morts dans le séisme


Vues : 8

(Jean-Marie EHOUZOU présente les condoléances du gouvernement aux familles des victimes)
La situation de chaos en Haïti a donné lieu, samedi soir 23 janvier 2010, à une audience lourde d’émotion et de tristesse au ministère des affaires étrangères, de l’intégration africaine, de la francophonie et des Béninois de l’extérieur entre le chef de la diplomatie béninoise et les familles des citoyens béninois présents en Haïti. Au menu de cette rencontre de Jean-Marie Ehouzou et desdites familles, les dernières nouvelles de leurs parents dont elles étaient sans nouvelles. Précision du ministre à ses invités, les parents disparus sont morts et leurs dépouilles bientôt attendues à cotonou.
Le gendarme, SOUMANOU Imorou Salifou, et les deux policiers, Mme Agnès BATIPA KOURA (Brigadier chef de la police) et AFFEEZ OKORO (Commandant de police). Ces trois béninois qui font partie de l’effectif des béninois en mission à la Mission des nations-unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah) et dont les autorités béninoises sont sans nouvelles depuis le séisme en Haïti ont définitivement disparu sous les décombres. C’est la tristesse dans l’âme que le chef de la diplomatie a annoncé la nouvelle aux parents des victimes qu’il a rencontré samedi soir. Au cours de cette audience chargée d’émotion, Jean-Marie EHOUZOU, après avoir fait observer une minute de silence en mémoire des disparus béninois a présenté à leurs familles les condoléances du Président de la République et de son gouvernement. D’après le ministre, jusqu’à vendredi soir, le gouvernement qui était sans nouvelles desdits soldats en mission a sollicité l’aide des forces américaines en vue de les secourir. Mais, regrette le ministre, le point fait dans la nuit du vendredi au samedi par le consul du Bénin en Haïti révèle que les disparus ont succombé sous les décombres. Ainsi, seulement vingt huit (28) des trente et un (31) gendarmes et policiers béninois en mission à la Mission des nations-unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah) sont vivants. Les trois (03) d’entre eux qui étaient introuvables ont été finalement découverts, mais morts, a dit le ministre en se précipitant de présenter les condoléances du Chef de l’Etat, Dr Boni Yayi et du gouvernement aux familles. En entendant cette lourde nouvelle, les familles des victimes béninoises se sont fondues en chaudes larmes et en cri de détresse. Sensible à cela le ministre EHOUZOU qui contenait jusque-là ses peines a lui aussi compati à la douleur des familles qu’il a tenté de calmer par la suite avec l’aide de son assistant et du Directeur chargé des Relations avec les Béninois de l’Extérieur (DRBE), avant de leur porter les autres nouvelles. D’après les explications du ministre des affaires étrangères, les dépouilles mortelles retrouvées ont été convoyées vers l’hôpital de la Minustah. C’est de là que les corps seront transférés en Floride d’où ils seront rapatriés à Cotonou à une date non encore déterminés.

Gérard AGOGNON

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Catastrophe naturelle du 12 janvier en Haïti:Les noms des béninois morts dans le séisme

  1. IMOROU Abdel-Tarick

    salut je suis le fils du gendarme MDL qui fait partir des trois beninois son nom n’est pas SOUMANOU imorou salifou mais IMOROU Salifou je suis au 97529421

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page