.
.

Le triomphe de la vérité

.

Lancement d’ouvrage: Moukaram Badarou rapproche la Constitution béninoise des citoyens


Vues : 0

Constitution de la République du Bénin (socle de la démocratie béninoise). C’est le titre du tout nouveau livre que vient de publier Moukaram Badarou, Directeur adjoint de cabinet du président de l’Assemblée nationale et ancien préfet des départements de l’Ouémé et du Plateau. Il a procédé à son lancement officiel le vendredi 3 décembre 2021 à la Maison des Médias à Cotonou devant un parterre de professionnels des médias. Il s’agit de la version en livre de poche de la Loi fondamentale du Bénin révisée par le Parlement le 1er novembre 2019. A en croire l’Auteur, l’objectif visé est de mettre cette Constitution à la portée de tous les citoyens, et particulièrement au niveau des Institutions de la République, des décideurs et acteurs publics, des praticiens de droit, des chercheurs, des étudiants en droit et du citoyen lambda afin que nul n’ignore son contenu. « C’est pourquoi, pour contribuer à la sensibilisation et à la vulgarisation de ce précieux document sous la houlette de la Fondation Conscience citoyenne, nous nous faisons le devoir de réaliser sa version en livre de poche pour aider les Béninoises et Béninois d’en disposer facilement », a-t-il déclaré, en ajoutant qu’il est important de connaître le contenu de la Constitution béninoise et savoir l’observer rigoureusement afin d’être en mesure de contribuer en toute connaissance de cause et efficacement aux actions de développement du Bénin. Dans sa présentation dudit livre, l’Auteur Moukaram Badarou a fait l’historique des tentatives de révision de la Constitution béninoise depuis son adoption en 1990 avant de mettre un accent particulier sur les innovations de la Constitution révisée par les Députés de la 8è législature le 1er novembre 2019. Il s’agit de la suppression de la peine de mort, la création de la Cour des comptes, l’alignement des mandats électifs en vue du couplage des élections et l’amélioration de la représentativité des femmes aux postes de responsabilités. Pour lui, cette révision était nécessaire pour adapter la Loi fondamentale à l’heure du temps. Aussi a-t-il fait savoir qu’avec les encadrements faits, « la Constitution nouvelle n’est pas une nouvelle Constitution et n’engendre pas l’avènement d’une nouvelle République bien qu’elle comporte des modifications profondes pour la vie politique du pays ». Abordant le contenu du texte révisé, il a souligné qu’elle ne touche pas à la durée et au nombre du mandat du Président de la République, aussi pour la première fois le nombre de mandat des députés est limité à trois, un poste de vice-Président de la République est créé, les élections générales sont introduites et vont coupler une même année la présidentielle, les législatives et les communales, puis l’institution du système de parrainage d’élus pour les candidats au scrutin présidentiel. « Seuls 47 articles sur les 160 ont été touchés par cette révision qui a tenu à la préservation des piliers fondamentaux du modèle démocratique et politique du Bénin à savoir le caractère républicain et unitaire de l’Etat, la laïcité, la limitation du nombre de mandat présidentiel et la limitation de l’âge des candidats à l’élection présidentielle », a martelé Moukaram Badarou. A noter que le livre « Constitution de la République du Bénin (socle de la démocratie béninoise) est déjà disponible dans les librairies et dans les kiosques.

Laurent D. Kossouho

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page