.
.

Le triomphe de la vérité

.

Parrainage des candidats pour la présidentielle de 2021: La CENA donne des détails sur le contenu des formulaires nominatifs de parrainage


La Vice-présidente à la Commission Electorale Nationale Autonome, (CENA), Géneviève Boko Nadjo

Vice-présidente à la Commission Electorale Nationale Autonome, (CENA), Géneviève Boko Nadjo était ce matin l’invité sur les antennes de Frissons Radio. Elle est allée donner plus de précision sur la modalité du parrainage prévue par la loi pour la présidentielle de 2021. Dans cet entretien que vous présente en intégralité votre quotidien, la vice-présidente de la CENA explique le contenu du formulaire de parrainage, de comment la CENA entend sécuriser ce document et des dispositions que doivent prendre les candidats pour avoir au moins les 16 précieux parrains. Lire l’intégralité de son entretien avec Frissons Radio.

Frissons Radio : Comment se présente le formulaire de parrainage et pouvez-vous nous décrire ce document ?

Géneviève Boko Nadjo : Le formulaire de parrainage doit être contenu dans le dossier de candidature du candidat et à cet effet, la CENA a élaboré un formulaire que nous avons intitulé formulaire nominatif de parrainage. Il est à remplir intitu-personae à un individu. Sur ce formulaire, vous aurez le nom, le prénom, la date de naissance, le lieu de résidence, numéro de téléphone et ensuite il faut donner sa qualité. Est-ce que en tant que parrain, vous êtes député ou maire. Vous mettez ensuite le nom de la personne que vous êtes en train de parrainer. Le parrain coche le duo présidentiel et ensuite, il y a la formule de la déclaration sur l’honneur. Je déclare sur l’honneur n’être parrain que de ce seul candidat à l’exception de toute autre candidature. C’est un serment et en cas de violation, la personne devra pouvoir subir les rigueurs de la loi. Alors, pour sécuriser ce formulaire, le parrain appose son empreinte digitale. En dehors de sa signature, la CENA mettra sur chaque formulaire un hologramme qui ne sera pas visible à l’œil nu pour permettre de savoir s’il s’agit du vrai formulaire ou d’un faux. Il revient à chaque duo, d’aller récupérer les formulaires de parrainage auprès des différents parrains et de les mettre dans son dossier de candidature. Chaque candidat doit avoir dans son dossier de candidature 16 formulaires de parrainage.

Au moins 16 !
Evidemment, au moins 16. Il peut en avoir plus.

Au total, vous avez combien de formulaire de parrainage à remettre aux futurs parrains ?
La CENA va générer en tout et pour tout 160 formulaires de parrainage, pas plus. Puisque nous avons 83 députés et 77 maires.

Si éventuellement il y a de petites ratures, est-ce que le parrain à la possibilité de changer, d’avoir un duplicata pour remplir comme il faut ce formulaire ?
Nous allons nous déployer bientôt sur le terrain pour rencontrer les parrains et avoir avec eux des séances d’information puis de formation de sorte que ce document puisse être rempli sans rature. Si par extraordinaire un parrain abime ce formulaire, nous allons réfléchir sur la conduite à tenir pour parer à la chose.

A partir de quel moment les parrains peuvent venir à la CENA chercher les formulaires de parrainage ?
D’ici à là, nous allons élaborer notre chronogramme et vous aurez la date précise. On connait la date de la présidentielle, on sait que les déclarations doivent être déposé 50 jours à l’avance du scrutin et donc au regard de tous cela chacun sera fixé en temps opportun.

Quelles autres précautions avez-vous pris pour sécuriser le formulaire, vous avez parlé tantôt d’hologramme mais est-ce que c’est suffisant ?
La CENA a prévu en dehors de l’hologramme et de la signature du candidat, une place pour l’empreinte digitale. En plus de cela, la CENA va ouvrir un registre qui comportera les noms des 160 parrains et ils passeront ici à la CENA déposer leur signature.

Vous avez dit lors de la rencontre avec les partis politiques que le parrainage sera sous anonymat, comment pensez-vous assurer ce volet ?
Plus haut, j’avais parlé du contenu du formulaire alors que ces formulaires sont censés être dans le dossier de candidature. La CENA a décidé de ne pas publier la liste de ceux qui ont parrainé les candidats. A partir de cet instant, c’est une modalité de l’application de la loi.

Les membres de la société civile estiment qu’avec cette procédure, les candidats ne sauront pas combien de parrain restent-il afin de les solliciter par exemple ?
Je pense qu’il revient aux candidats sur le terrain de gérer la situation. Vous sollicitez le parrainage d’un maire ou d’un député, il lui revient de dire oui ou non.

N’est-ce pas un marché qui se crée autour de ce parrainage ou bien faut-il que ce soit les partis politiques qui parrainent les candidats comme le souligne un député de la mouvance ?
Il nous revient d’assainir le milieu politique de notre pays et je pense que c’est dans cet esprit que nous sommes en train d’évoluer. Si à leur niveau, ce genre de pratique continue d’avoir cour, je crois qu’ils n’ont qu’à se plaindre à eux même. Nous avons nos problèmes que nous sommes en train de gérer ici à la CENA, nous n’allons pas nous mettre encore à gérer ceux des partis. Si la modalité du parrainage n’est pas partagée par tous, ils ont la possibilité de saisir la Cour pour cela.

Entretien Transcrit par Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *