.
.

Le triomphe de la vérité

.

Création de l’OFR: Les femmes Républicaines résolument engagées derrière Talon


Le présidium à l’ouverture de l’organisation des femmes républicaines

Placé sous la présidence du secrétaire général national du Bloc Républicain, Abdoulaye Bio Tchané, l’organisation des femmes républicaine (OFR) a tenu ce samedi 12 septembre 2020 son assemblée générale constitutive. L’objectif de ce creuset est de former les femmes à l’engagement politique et d’opérationnaliser les missions et attributions du parti Bloc Républicain au service des femmes membres du parti.

Député à l’Assemblée Nationale et présidente du Comité d’organisation de l’assemblée générale constitutive de l’OFR, Mariama Babamoussa a rappelé dans son message de bienvenue l’origine de cette organisation. Selon ses explications, l’OFR tout comme l’OJRB mises en place en août dernier, sont des instances prévues dans les dispositions des articles 54, 55 et 56 des statuts du Bloc Républicain. Pour le ministre du travail et de la fonction publique, Adidjatou Mathys, présidente du Comité préparatoire de la mise en place de l’OFR, la création de l’Organisation des femmes républicaines est née de la vision clairvoyante que le Bloc Républicain accorde à la gente féminine. « Mission accomplie », s’est-elle réjouie s’adressant au secrétaire exécutif national après avoir fait un bref rappel du processus de création de l’OFR dont l’aboutissement a été possible grâce au comité qu’elle a présidé et conduit avec dextérité et abnégation. Selon le secrétaire général national du BR, la création de l’OFR est un grand jour pour le Bloc Républicain. Fier de prendre part aux côtés des femmes républicaines à la cérémonie de lancement, il a précisé que le combat au sein du parti est d’encourager les femmes à « quitter l’arrière-plan politique pour passer au-devant de la scène aux côtés des hommes ».
Ce combat selon Abdoulaye Bio Tchané, est tributaire dans une large mesure, de l’engagement et de la détermination des femmes et du parti. « Raison pour laquelle le parti depuis sa création leur accorde une place de choix ; et l’ORF vient renforcer cet engagement », a renchéri le ministre d’Etat. Pour lui, il est maintenant du devoir des femmes à travers leur organisation, d’œuvrer pour l’éveil et l’engagement politiques des mères, épouses, sœurs et filles dans toutes les contrées du Bénin. Il est important de rappeler que l’Organisation des femmes républicaines a pour objectifs, d’opérationnaliser les missions et attributions du parti Bloc Républicain au service des femmes membres du parti ; de lutter contre l’exclusion des femmes en politique et dans les instances de prise de décision ; et d’œuvrer à la formation, à la participation citoyenne et politique des femmes.
A la suite de la cérémonie d’ouverture, les congressistes ont poursuivi les travaux avec une Communication présentée par Madame Huguette Dossa Aplogan sur le thème : « femmes républicaines davantage engagées pour le développement du Benin ». Ensuite, l’un des temps forts des assises, fut la prise de trois résolutions dont lecture a été faite par Madame Sakinatou Bello. Ces résolutions sont relatives à la création de l’OFR, la période transitoire et l’adoption des textes fondamentaux à savoir les statuts et le règlement intérieur. Il y a eu également la Motion de soutien des femmes républicaines à l’endroit du Chef de État et à son Gouvernement. Une Coordination Nationale Transitoire de 41 membres a été mise en place par l’Assemblée Générale avant la fin des travaux. Elle est dirigée par Alimatou Badarou.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *