.
.

Le triomphe de la vérité

.

Gestion efficiente des boues de vidange: Bientôt une station moderne de traitement à Abomey-Calavi


Le Maire, le Préfet et un responsable de l’entreprise en charge des travaux

Le Gouvernement a prévu dans son Programme d’Actions, un projet ambitieux ayant pour finalité, une gestion efficace et efficiente des eaux usées et des boues de vidange dans le Grand Nokoué regroupant les communes de Cotonou, de Porto-Novo, de Sèmè-kpodji, d’Abomey-Calavi et de Ouidah. Avec l’appui financier de la Coopérative Allemande à travers la KFW-Entwickungsbank, il a été engagé dans les communes d’Abomey-Calavi et de Sèmè-Kpodji, la construction d’infrastructures de commodité pour le traitement des eaux usées et des boues de vidange. Pour le compte de la commune d’Abomey-Calavi, c’est la localité de Kansounkpa qui a été retenue pour abriter cette infrastructure pour impacter une population de 1 million 400 mille habitants. Les travaux prévus pour durer 26 mois, ont démarré le 10 février 2020 et prendront contractuellement fin le 10 octobre 2021. Ils sont exécutés de main de maître par l’Entreprise SOGEA-SATOM. Pour s’enquérir du niveau d’exécution de ce chantier, une délégation du Maître d’ouvrage qu’est le Ministère des eaux et des Mines à travers la Soneb, à sa tête, le Ministre Samou Adambi, accompagné de son homologue du cadre de vie et du développement durable, Josée Didier Tonato, du Préfet Jean-Claude Codjia et du Maire Angelo Evariste Ahouandjinou, et des Chefs d’Arrondissement Bernard Hounsoun d’Abomey-Calavi et Sètondji Boco de Golo-Djigbé, ont effectué le mercredi 24 juin 2020, une visite de chantier. C’est une occasion pour les techniciens de SOGEA-SATOM, d’indiquer que les travaux évoluent à un rythme normal, puisque le chantier serait déjà à 15% de niveau d’exécution. Aussi ont-ils indiqué que les études d’impact environnemental et social ont été engagées relativement à l’édification d’une telle infrastructure. Ces propos ont rassuré le Ministre José Tonato qui nourrissait une telle curiosité de peur qu’un projet d’une telle envergure ne soit à la longue discrédité par des audits environnementaux. Tout en félicitant la commune d’Abomey-Calavi d’avoir mis à la disposition du gouvernement, l’espace de 19 hectares devant abriter une telle infrastructure, le Maître d’ouvrage a souhaité que le processus d’expropriation des Personnes impactées par le Projet, aille à son terme, surtout en ce qui concerne les parcelles se retrouvant sur le tracé de la conduite de rejet de 1750 ml. De leur côté, le Maire Angelo Ahouandjinou et le Préfet Jean-Claude Codjia ont pris l’engagement de travailler en synergie avec l’Agence Nationale du Domaine et du Foncier (ANDF), afin que rien n’entrave la livraison de cette infrastructure dans le délai contractuel.

Visite de la délégation à la plage de Togbin

Au terme de leur visite de chantier à Kansounkpa, le Ministre du cadre de vie et du développement durable, Josée Didier Tonato, le Préfet Jean-Claude Codjia et le Maire Angelo Evariste Ahouandjinou ont effectué une descente à la plage de Togbin. Il s’agit pour les autorités de vérifier par elles-mêmes si les instructions qu’elles ont données dans le cadre de la libération pacifique de la berge maritime, ont été respectées. Le constat était que rien n’a quasiment bougé à ce niveau. C’est alors que le Préfet a donné le déclic pour que force reste au respect des instructions. Des engins lourds, déjà positionnés sur place ont foncé sur les installations marquées qui se trouvent dans l’emprise. Le ménage a donc commencé à la plage de Togbin et va se poursuivre les jours à venir pour la propreté de la berge maritime.

Laurent D. KOSSOUHO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *