.
.

Le triomphe de la vérité

.

Cadre de Coopération des Nations Unies pour le Développement Durable: Bio Tchané préside la 2ème session du Comité interministériel de Suivi


Le ministre d’Etat Bio Tchané et le Coordonnateur du SNU Siaka Coulibaly

Placé sous la présidence du ministre d’Etat chargé du plan et du développement, le comité interministériel de Suivi du Cadre de Coopération des Nations Unies pour le Développement Durable a ouvert sa deuxième session ce mardi 10 mars 2020 à Cotonou. Les travaux se sont déroulés dans les locaux du ministère du plan et du développement, en présence ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané, du Coordonnateur Résident du Système des Nations-Unies au Bénin, Siaka Coulibaly, de plusieurs autres ministres du Gouvernement, des Chefs d’Agence du Système des Nations Unies (Snu) et des directeurs de cabinets ministériels.

« Ce cadre de coopération est l’instrument de référence et fédérateur de toutes les interventions des agences du Système des Nations-Unies au Bénin et est totalement aligné sur les priorités nationales de développement à travers les différents instruments de planification de développement ». C’est à travers cette déclaration que le Coordonnateur Résident du Système des Nations-Unies M. Siaka Coulibaly a jugé l’importance et l’utilité de ce cadre d’échange entre le gouvernement béninois et le système des Nations Unies au Bénin. Selon lui, la deuxième session du comité interministériel de suivi du Cadre de Coopération des Nations Unies pour le Développement Durable a permis de passer en revue les résultats obtenus et de définir les orientations pour la suite. Il parle des principaux résultats enregistrés au cours de l’année 2019, dont près de 75 % des objectifs annuels attendus ont été réalisés. Ce qui amène Siaka Coulibaly à estimer que plusieurs indicateurs restent encore non renseignés. « C’est pourquoi au niveau du Système des Nations-Unies, nous avons lancé la mise en place d’un projet conjoint sur l’appui pour la production de données statistiques avec la participation des partenaires(…) », a notifié le Coordonnateur Résident du Système des Nations-Unies.
Dans son allocution d’ouverture de la session, le ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement Abdoulaye Bio Tchané a souligné que « la session intervient au terme de la première année de mise en œuvre du nouveau cadre de coopération ». A en croire ses propos, cette première année a été marquée par la mise en place des outils de gestion et l’appropriation des procédures par les nouveaux acteurs impliqués dans l’exécution des projets au programme. La deuxième session permettra concrètement d’apprécier ce qui a été réalisé au cours de l’année 2019 et de définir les orientations pour l’année 2020. Mis en place par décret en Conseil des ministres le 20 février 2019, le comité interministériel de Suivi a pour objectif la mise en œuvre efficace du Cadre de Coopération des Nations Unies 2019-2023 autrefois appelé Plan Cadre des Nations Unies pour l’Assistance au Développement (Pnuad). Pour cette 2ème session, le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané a été assisté par les ministres du Travail et de la Fonction Publique Adidjatou Mathys, de la Santé Benjamin Hounkpatin, de l’Enseignement Supérieur Mme Eléonore Yayi Ladekan et du conseiller spécial du chef de l’Etat Johanes Dagnon. Il a souhaité qu’au terme de la deuxième session, des recommandations soient faites notamment en ce qui concerne le plan de travail pour l’année 2020.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *