.
.

Le triomphe de la vérité

.

Professeur Etienne Yèhoué au JOI 2019 à l’IUM: « Nous avons les meilleurs offres de formation qui débouchent sur l’emploi »


Les panélistes au cours de la séance

Devenu une tradition depuis quelques année à l’institut universitaire MathFinEco (IUM), la journée d’orientation et d’information édition 2019 s’est tenue ce samedi 17 août 2019 à Abomey Calavi dans les locaux dudite institut. Conduite de main de maitre par le professeur Etienne Yèhoué, cette séance d’orientation a réuni des nouveaux bacheliers, des étudiants, des parents d’élèves et des personnalités experts dans divers domaines venus partager leurs expériences avec l’assistance.

La première communication après l’ouverture de la séance d’orientation à l’IUM a été donnée par le diplomate à la retraite et ancien ambassadeur du Bénin aux Etats Unis, Cyrille Oguin. Le fonctionnaire est revenu sur son parcours en signe de témoignage et exposé aux nouveaux étudiants les risques du métier et les opportunités qui s’offrent aujourd’hui avec les métiers du numérique. Président d’Ong, Donatien Tchidéhounsa s’est appesantit sur le thème de la journée : « Leadership et motivation ». Exposant quelques idées sur le développement personnel et l’importance du bon choix de formation au début du cursus universitaire, il a invité les participants à croire aux offres de formation mise en place par l’institut MathFinEco. Des séances vidéo projection sur des inventeurs africains dans le secteur de la médecine ont aguerris les étudiants sur le métier et la filière d’ingénierie qui est de nos jours très prisé. L’expert en aéronautique Déo-Gracias Sonon et Odon Liguan, économiste, analyste financier et enseignant, ont également partagé leurs expériences avec les participants. Pour chacun d’eux, l’état n’a plus de marge de manœuvre pour des emplois décents et il va falloir se pencher sur l’auto-entreprenariat et les formations axées sur numérique qui sont présents dans presque tous les domaines. Directeur fondateur de l’Institut universitaire MathFinEco, le professeur Etienne Yèhoué est revenu dans sa communication sur les filières proposées par son institut et les débouchés probables à la fin de chaque formation. « Nous avons les meilleurs offres de formation qui n’existent nulle part ailleurs dans le pays. Des formations qui débouchent sur l’emploi et garantissent un meilleurs avenir à chaque étudiant », défendra-t-il avant d’ajouter les précisions : « Dans le domaine du numérique, nous avons des partenariats avec des écoles d’ingénieurs en France. Nous avons des partenariats dans le domaine de la gestion avec le CSAG au Sénégal. Nous proposons des formations qui n’existent pas sur place », a-t-il expliqué, mettant l’accent sur le partenariat entre l’IUM et l’Ecole Polytechnique d’Abomey Calavi (EPAC). Il est important de rappeler que les premiers étudiants de l’IUM sont désormais pour la plus part déjà en activité dans de grandes entreprises et d’autres en France ou à Dakar pour la poursuite de leur cycle d’ingénierie.

Ils ont dit

Etienne Yèhoué, Directeur Fondateur de l’IUM
« Cette séance est nécessaire pour tout nouveau bachelier »
« Nous avons fait des journées d’orientation et d’information une tradition, parce que nous avons constaté qu’il y a un vide. Les jeunes bacheliers qui réussissent brillamment au baccalauréat ne savent pas ce qu’il faut choisir. Alors, nous leur expliquons les différentes formations universitaires qui existent, leurs implications, quelles sont les débouchés, les contraintes, tenants compte de la dynamique du marché non seulement au niveau national mais aussi au niveau international. Par rapport à cela, nous expliquons la problématique de l’adéquation de la formation d’aujourd’hui avec les métiers de demain. Nous n’imposons rien mais nous partageons les informations avec les étudiants, fort de la petite expérience qui est la nôtre après nos études aux Etats Unies et après plus de 22 ans d’une expérience à l’international ».

Cyrille OGUIN, Diplomate à la retraite ancien ambassadeur du Bénin aux Etats Unis
« Ce qui nous est arrivé il y a 30 ans, 40 ans ne doit plus leur arriver »
« Cette séance me parait extrêmement importante parce qu’elle est destinée à la jeunesse du Bénin. Elle est importante parce que l’orientation, les informations, les enfants en ont besoin. Ce qui nous est arrivé il y a trente ans, quarante ans ne doit plus leur arriver car, nous pensons qu’un an, deux ans de perdu dans un enfant est une perte pour la nation. C’est pour cela qu’il est important de les aider dès le début en mettant à leur disposition, le maximum d’information pour choisir en connaissance de cause et en toute responsabilité, ce qu’ils veulent faire comme filière ou formation. Je suis venu apporter mon regard de parent mais également celui de diplomate ayant servi au Bénin et à l’étranger pour que nous puissions analyser les défis actuels de l’éducation et l’adéquation entre la formation et l’emploi aujourd’hui ».

KOTO MONKO Samiatou, Licence en informatique de gestion
« La séance d’orientation m’a permis de comprendre beaucoup de choses »
« La séance d’aujourd’hui m’a permis de faire d’abord la connaissance de grandes personnalités qui sont venus partager leur expérience de vie et de carrière avec nous. Cette séance est également très riche en information surtout pour ce qui est des métiers d’avenir en général et les curricula de formation proposé par l’IUM. Il est vrai que je ne suis pas une jeune bachelière mais j’avoue que malgré ma licence, j’étais confuse et perdu. La séance d’orientation m’a permis de comprendre beaucoup de chose et de me préparer à poursuivre une formation qui peut facilement déboucher sur un emploi ».

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *