.
.

Le triomphe de la vérité

.

Can Egypte 2019: Les adversaires du Bénin affûtent leurs armes


Logés dans le groupe F au même titre que le Bénin et la Guinée-Bissau, le Cameroun, le Ghana et la Guinée-Bissau se préparent activement pour passer une excellente Can Egypte 2019. Depuis le 1er juin dernier, les « Black Stars » du Ghana siègent à Dubaï, aux Emirats Arabes Unis, où ils s’activent pour confirmer leur titre de favori dans cette poule. Et pour y arriver, le sélectionneur Kwesi Appiah a concocté une pré-liste de 29 joueurs composée de nouveaux éléments qui font leur première entrée en équipe A, notamment Nuhu Musa, Yaw Yeboah, Samuel Owusu, Kwabena Owusu. On retrouve également sur cette liste certains cadres notamment les frères André et Jordan Ayew, puis l’attaquant vedette Asamoah Gyan qui avait claqué la porte à la sélection. Deux matchs amicaux face à la Namibie et à l’Afrique du Sud sont prévus avant leur entrée officielle à la Can face au Bénin, le 25 juin prochain. De l’autre côté, les « Lions indomptables » du Cameroun et champions d’Afrique en titre, sont entrés en cage hier, mardi 4 juin au centre d’entrainement du Real Madrid, en Espagne. Cette mise au vert en terre espagnole prévue du 4 au 10 juin leur permettra de disputer deux matchs amicaux : un contre la Zambie le 9 juin et un autre contre AD Alcorcon, un club de deuxième division d’Espagne. Le site « Orangefootballclub » annonce qu’après ces ceux matchs, les « Lions Indomptables » mettront ensuite le cap sur Doha au Qatar, pour une autre mise au vert qui ira cette fois du 11 au 17 juin. Les Camerounais vont suivre leurs séances d’entrainement à cet effet au Centre du projet Aspire et se frotter à la sélection nationale du Mali, en match amical le 14 juin. Les hommes de Clarence Seedorf vont ensuite rallier Yaoundé, au Cameroun, le 17 juin, où ils sont attendus pour finir leur préparation, disputer un match d’au revoir au stade Omnisports Ahmadou Ahidjo avant de mettre le cap sur Ismaïla en Egypte, le 20 juin. Pour cette aventure, le sélectionneur Clarence Seedorf a fait confiance à plusieurs cadres de l’équipe tels que le gardien André Onana, Njie Clinton, Eric-Maxim Choupo Moting et Vincent Boubakar.
Et enfin, les « Djurtus » de la Guinée-Bissau qui s’apprêtent à jouer la deuxième phase finale de la Can de leur histoire, comptent bien remporter leur unique victoire dans ce groupe F, face aux « Ecureuils » du Bénin. Si le sélectionneur de la Guinée-Bissau, Baciro Candé, n’a pas encore livré la liste des 23 joueurs convoqués pour cette compétition, il devra certainement compter sur certains cadres de 2017 à savoir : le gardien Mendes, Piqueti, Zezinho, ou encore l’attaquant Frédéric Mendy.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *