.
.

Le triomphe de la vérité

.

Journée internationale de la femme 2019: Les femmes du Pam magnifient les cuisinières des cantines scolaires


Les femmes du Pam aux côtés des femmes des cantines avec au centre, le ministre Karimou

Le personnel féminin du Programme alimentaire mondial (Pam) de Cotonou a marqué d’une pierre blanche l’édition 2019 de la Journée internationale de la femme en offrant, le jeudi 7 mars, des cadeaux utiles aux cuisinières de la cantine de l’école primaire publique de Lanhonnou dans la commune de Toffo. L’événement s’est déroulé le jeudi 7 mars en présence de plusieurs personnalités.

Kit composé d’un tablier, d’une toile, d’une planche à découper, d’uncouteau de cuisine, d’un pagne, etc. C’est le cadeau reçu par chacune des cuisinières de la cantine de l’école primaire publique de Lanhonnou, commune de Toffo jeudi dernier. Posé par le personnel féminin du bureau du Pam de Cotonou, le geste a ravi les bénéficiaires, et plus encore les donatrices qui ont tenu à marquer autrement le 8 mars. Par cet acte, elles ont voulu rendre hommage à ces femmes anonymes qui, chaque jour, donnent le meilleur d’elles-mêmes afin que les élèves béninois dont les écoles bénéficient du Programme national d’alimentation scolaire intégré (Pnasi) aient leur repas chaudtous les midis. Présent sur le terrain, le représentant-résident du Pam au Bénin, Guy Adoua,a tenu à saluer l’acte de ses collègues. « Je suis très content, j’ai été émerveillé par cet acte posé par mes collègues. J’avoue que je n’étais pas vraiment impliqué. J’ai beaucoup apprécié cette initiative. Le message de cet acte est que le Pnasi ne devrait pas concerner que le gouvernement, ni les écoles. C’est l’affaire de tout le monde. Les femmes ont toujours un rôle à jouer. L’acte que mes collègues ont posé voudrait dire qu’elles aussi, en dehors de faire partie du Pam, ont aussi une contribution à apporter, à leur manière, pour le succès de ce programme », a-t-il déclaré à la presse. Guy Adoua a profité de l’occasion pour rappeler aux femmes béninoises le rôle éminemment important pour la réussite du Pnasi : «A tous les niveaux, nous avons besoin de vous : au niveau des comités de gestion des cantines, au niveau des prises de décision, au niveau local. Nous pensons que la première place est la vôtre. Je compte sur vous parce que vous avez démontré, en tant que mamans, que vous en avez les capacités ». A noter que le personnel féminin du Pam a rendu cet hommage aux cuisinières de Toffoen présence du ministre des enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou, de la directrice pays de l’Onusida, Marie-Margarète Molnar, du préfet de l’Atlantique, Jean-Claude Codjia, de la maire de Toffo, Urbaine Dégbèhoundé, de plusieurs autorités politico-administratives de la commune, des élèves, du personnel enseignant et des parents d’élèves.

Flore S. NOBIME

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *