.
.

Le triomphe de la vérité

.

Violences faites aux femmes: Les clubs Soroptimist du Bénin sensibilisent les élèves du Ceg Akassato sur le phénomène


Lors d la séance de sensibilisation

Les clubs Soroptimist du Bénin avec à leur tête le Soroptimist International Club Cotonou Améthyste  organisent des séances de sensibilisation sur les violences faites aux femmes dans les collèges de l’Atlantique. Ceci, pour contribuer à mettre fin  à ce phénomène qui ne reste pas sans conséquence sur la société. C’est au Ceg Akassato que ce groupe de femmes qui œuvrent pour le bien-être social des femmes et des enfants a démarré, le mercredi 12 décembre 2018, cette série de sensibilisations initiée dans le cadre de la quinzaine d’activisme décrétée par l’organisation des Nations Unies. Face aux élèves dudit établissement, madame Etotépé Sogbohossou, présidente de Soroptimist International Club Cotonou Améthyste et ses homologues des 6 autres clubs Soroptimist International qui existent au Bénin ont expliqué les comportements que doivent avoir les uns et les autres pour vivre sans violence dans le monde. «Si nous organisons ces séances avec vous, c’est parce que vous êtes les parents de demain», a indiqué Félicité Ayi Dossou-Yovo, présidente du Soroptimist International Club Cotonou Doyen avant de souligner: «Vous êtes des élèves donc encore des enfants. Vous ne devez pas faire objet de violence. Mais, il y a bien des adultes et même vos camarades qui exercent la violence sur vous. Ce que nous vous demandons est de ne pas céder. Car, nous ne voulons plus de violence dans le monde et principalement envers les femmes et les filles». «Les filles doivent nous aider pour l’atteinte de l’objectif ‘‘Violence zéro’’ ayant de comportement dignes. Elles doivent avoir par exemple un habillement décent.

La photo de famille à l’issue de la séance de sensibilisation

Et ne doit avoir en tête que comment faire pour réussir dans leurs études», a conseillé madame Adjagba. Faisant le point de la séance, Etotépé Sogbohossou, présidente de Soroptimist International Club Cotonou Améthyste a laissé entendre que «la tenue de cette séance de sensibilisation est un «objectif est largement atteint». «Nos animateurs de Amour et vie ont su toucher les points essentiels et à en croire les élèves, ils ont beaucoup apprécié. Nous aussi », a-t-elle aussi dit avant de remercier madame Moudachirou Karimatou, Directrice Ceg Akassato qui sans protocole, a accepté l’organisation de ladite séance de sensibilisation. «Nous n’avons pas hésité pour marquer notre accord pour la tenue de cette séance importante puisque de nos jours, le constat montre la déperdition massive de nos jeunes filles des écoles. Cela est dû à plusieurs causes dont les violences de tout genre», a expliqué la directrice. Selon elle, tous les moyens pour permettre à la fille d’aller le plus loin possible dans son cursus scolaire sont bons. C’est pour cela qu’elle a souhaité que les apprenants prennent en compte les enseignements que Soroptimist international à travers ses 7 clubs du Bénin leur apporte. «Ce serait bien, si elles mettaient en application tous les enseignements », a-t-elle confié.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
1Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *