.
.

Le triomphe de la vérité

.

Equipement de la Police Technique et Scientifique: ARTECAO offre de nouveaux plateaux techniques au Bénin


Autoriés de la police républicaine et de l’Ambassade de France au Bénin

Le projet d’Appui au renforcement  de la Police technique et scientifique en Afrique de l’Ouest (Artecao) a, non seulement le mérite de renforcer  les capacités  des forces de sécurité béninoises, mais aussi de contribuer  au processus de  généralisation de la Police Technique et Scientifique  (Pts) dans le pays à  un plan d’actions pertinent axé sur : la formation des personnels, l’équipement des unités en plateaux techniques et le déploiement des personnels  formés sur le terrain. C’est la mise en œuvre du volet équipement en plateaux techniques qui a conduit, à la remise officielle du lot à sept (07) unités. C’était le Mardi 16 Octobre 2018 à la Direction générale de la Police Républicaine. C’est en présence du Coordonnateur régional du Projet ARTECAO, le Commandant Emmanuel PRAT et des hauts gradés de la Police républicaine. Le matériel est composé notamment de : mallettes pédagogiques, de frigos, des motos, des registres, combinaisons, des portables, des tee-shits griffés ARTECAO/PTS, des appareils photos, des lots de rubans de signalisation, des fiches d’investigation, des disques durs, des torches, des bouquets, des gangs, des Clés USB et stylos…. Offerts par la France à la au Bénin pour accompagner les actions de la Pts, ces plateaux techniques évalués à un montant de 17.000.000 de francs CFA, permettra  selon l’Attaché de service de sécurité intérieure, le Colonel Bruno Manin, à fournir 07 plateaux techniques à savoir les unités de Pobè, de Sakété, d’Abomey-Calavi, de Lokossa, d’Azovè, d’Allada, de Ouidah. « Donc à terme, 17 plateaux seront  répartis de façon rassurant  sur toute l’étendue du territoire national et permettront  à la PTS  d’agir et d’être raisonnable sur toutes le scènes de crimes auxquelles qu’elle sera confrontée » a précisé le Colonel Bruno Manin. Faisant le point de la coopération avec ce projet qui tend vers sa fin, la France se dit satisfaite de son apport technique et financier à la Police républicaine béninoise. « En trois ans, la France a aidé la Police républicaine à obtenir des moyens techniques, former des formateurs dans l’esprit de permettre, de travailler à terme, de façon autonome » s’est-il réjoui.

 

Le Bénin reconnaissant

Au nom de la Police Républicaine, c’est le Directeur général adjoint, Soumaïla Yaya qui a porté le message de  reconnaissances du Bénin à la France pour cet acte de générosité à l’endroit des populations. Pour lui, la coopération bénino-française  se renforce dans le domaine de la sécurité  intérieure. A l’en croire, c’est après le Projet  d’Appui  au renforcement de la sécurité intérieure au Bénin qui a donné, il y a quelques années, naissance  au Centre de documentation de la sécurité publique (Cdsp), qu’est subvenu le Projet Artecao mis en place en 2016,  qui à son tour connait  sa montée en puissance.  « Grâce au Projet Artecao, le Bénin n’est plus  en marge  de la réalité  de procéder à de la recherche des preuves liées aux infractions  commises »  s’est-il réjoui. C’est à ce titre qu’il a dit les remerciements de l’Etat aux autorités françaises et plus  particulièrement l’Ambassadeur de France  au Bénin pour  l’importance qu’elles accordent  au développement  de cet outil précieux  dans la recherche de l’efficacité  des unités  en matière  d’enquêtes judiciaires. « Ma reconnaissance va également à l’endroit  du commandant de police, Emmanuel Prat  pour ces efforts sans cesse croissants au profit de  ces homologues du Bénin et à travers  ce travail à l’endroit  du Bénin et  de toute la sous région ouest-africaine » a-f-il ajouté avant de rassurer  les autorités françaises du bon usage qui sera fait des matériels pour permettre à la PTS  de contribuer à la lutte  féroce engagée contre  la délinquance  et la criminalité.

 

Emmanuel PRAT, coordonnateur régional du Projet ARTECAO

« On dépasse les 2000 forces de sécurité formées »

« Cette remise de plateaux techniques type va permettre aux unités  à travailler et mettre en pratique ce qui a été appris par le personnel formé au cours des stages. Donc les matériels sont en lien direct avec les formations reçues. Comme l’a dit le Directeur général adjoint de la Police républicaine, le plan d’actions proposé par ARTECAO avec les partenaires béninois est mis en œuvre pour un mariage territorial des formations du personnel et de don en matériels. Une fois qu’on a ces trois éléments unis effectivement, on peut travailler dans de bonnes conditions pour être efficace au service des populations. Il y a des plateaux techniques déjà remis sur le terrain, depuis quelques semaines  et en 2017. Au total, on a déjà remis 10 plateaux techniques et aujourd’hui, on remet les 07 derniers plateaux techniques à la Police républicaine…. Dans le cadre du projet ARTECAO, on dépasse les 2000 forces de sécurité formées….. »

 

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page