.
.

Le triomphe de la vérité

.

Table ronde PTF/Gouvernement béninois: Plus de 28 milliards mobilisés pour porter à 51% les cantines scolaires


Le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané ep

Le gouvernement béninois est passé à l’offensive avec le Programme des cantines  scolaires (ProCaS). Il a tenu ce jeudi, 05 juillet 2018 dans les locaux du ministère du Plan et du développement, une table ronde avec les partenaires techniques et financiers (Ptf) sur la mobilisation de ressources pour une extension de ce programme. Un plaidoyer du gouvernement béninois qui a reçu l’assentiment des Ptf avec la mobilisation de plus de 28 milliards nécessaires pour porter l’accès aux cantines scolaires de 31% à 51% dès la rentrée prochaine.

Le gouvernement béninois, représenté par trois de ses ministres à savoir le ministre d’Etat chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané, le ministre des enseignements maternel et primaire, SalimaneKarimou et le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin, a obtenu à l’issue d’une table ronde organisée ce jeudi avec les Ptf, une cagnotte substantielle de plus de 28 milliards FCFA.  Dans son mot de bienvenue, le ministre SalimaneKarimou a salué la forte présence des Ptf qui ont répondu  à l’appel du gouvernement. Il a fait un point sommaire de la première phase des cantines scolaires et les projections qu’envisage le gouvernement du président Patrice Talon. «La présente table ronde ambitionne de mobiliser dans le cadre de la mise en œuvre de ce programme, au moins 29 milliards de francs CFA pour assurer la couverture des cantines à hauteur de 51% », a laissé entendre  Abdoulaye Bio Tchané, à l’ouverture de la séance.  Selon lui, l’objectif de la table ronde  est de porter à 51% le taux de couverture des écoles des zones rurales contre 31% actuellement. Cet objectif a visiblement été atteint, selon sa déclaration lors du point de presse de clôture de la table ronde. Pour le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané, « le programme des cantines scolaires va impacter 1600 écoles supplémentaires dès la rentrée prochaine. Ce programme sera renforcé par un complément sanitaire avec le système de lavage des mains dans les écoles. C’est en cela que se justifie la présence du ministre de la santé à nos côtés », a-t-il précisé. Abdoulaye Bio Tchané pense que cette mobilisation de ressources est un pas important pour l’atteinte des objectifs fixés par le Programme d’actions du gouvernement concernant le volet social et l’éducation maternelle et primaire.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page