.
.

Le triomphe de la vérité

.

Soirée culturelle des 15 ans de Radio Tonassé de Covè: AKE Natondé promet une chaîne de télévision à la région Agonlin


Aké Natondé soutenu par son épouse, le Roi Zéhè et Dr Isidore Hounhuèdo

L’Honorable Aké Natondé annonce de très bonnes nouvelles aux populations, auditeurs de la radio Tonassé de Covè dans le Zou. C’était lors de la grande soirée culturelle qu’il a organisée ce samedi 02 juin 2018 dans les locaux de la radio. Promoteur de cette station émettant en bande FM sur la 107.2 MHZ depuis 15 ans, il s’est dit fier d’avoir œuvré à ce que cette radio soit désormais suivie à l’international. Il s’agit d’une application Web qui permet d’écouter les émissions partout dans le monde sur Internet.« Je suis heureux aujourd’hui que les Béninois suivent radio Tonassé depuis la Suisse, le Canada, la France, l’Italie, les Etats-Unis, l’Afrique…. d’où, ils m’appellent depuis quelques semaines », s’est réjoui l’Honorable Aké. « Et laissez-moi vous dire que cela est possible grâce à une application téléchargeable sur Play store, et que vous pouvez  installer sur vos appareils portablesoù que vous soyez » explique-t-il. La seconde surprise annoncée est relative à l’installation, prochainement, d’une chaîne de télévision sur le territoire Agonlin. « J’attends que  la Haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication (Haac) lance un prochain appel à candidature pour postuler à cela afin depermettre à Covè et environs d’avoir leur télévision tant désirée depuis des années », a annoncé le promoteur Aké. Ces informations ont été ovationnées par les populations, auditeurs de Covè et environs fortement mobilisés derrière celui qu’on pourra désormais appeler le plus grand bienfaiteur de la région Agonlin. Sans oublier qu’il a aussi permis à tout le public  de suivre le spectacle gratuitement,pour 500 places réservées. Sous le regard du baobab de la musique traditionnelle Dah Gbèmawonmèdé, 1ère voix ayant résonné sur les antennes de cette radio le 21 juin 2018 à 9 heures, l’Honorable Aké a permis aux artistes de la musique traditionnelle et moderne de se ragaillardir.

Une cinquantaine d’artistes primés

Dans le cadre de cette messe culturelle, le promoteur de la radio, l’Honorable Aké Natondé  a décidé de mettre en jeu les compétences de quelques artistes de musique moderne et traditionnelle. C’était à ce titre qu’il a mis en compétition, depuis quelques semaines, une cinquantaine d’artistes. Une compétition qui a permis aux deux meilleurs de chaque catégorie de s’affronter en finale devant le public de Covè et environs. Au terme de la compétition, c’est l’artiste Hansomi de son vrai nom Michel Sotchénou qui a remporté pour le compte de la catégorie musique traditionnelle, le 1er prix, face à son homologue Adandohoussi, de son vrai nom Guendèhou  Rudi, qui s’en va avec le 2ème prix. Au même moment, du côté des artistes de la musique moderne, l’artiste Aziza Gbènan de son vrai nom Clément Hounsouvo.a réussi à confirmer sa suprématie musicale sur l’artiste  Carradine, de son vrai nom Benoît Fanou. Les premiers sont repartis avec une moto ‘’djènanan’’, une enveloppe financière tandis que les 2ème ont obtenu un poste télévision, écran plasma avec également une enveloppe financière. Et puisqu’il s’agit d’une fête des artistes de la région, ceux ayant atteint les huitièmes de finale ont  obtenu une enveloppe financière et des attestations tout comme tous les autres. « La grande célébration est prévue pour le 21 juin 2018 et présentera un autre tableau », a annoncé le Directeur de la radio, Jean Ahossi, fortement salué pour la qualité du travail fait pour que cette radio enregistre ces succès.

Aké, un politique développeur

Sans lui, la région Agonlin serait, à ce jour, sans une fréquence radio. Il a fallu l’endurance, la témérité, le courage, l’amour  de l’honorable Aké pour sa terre natale Covè, pour que cela soit une réalité depuis 2003. « C’est par amour à ma région que j’ai installé cette radio, ici. Sinon, au départ, quand j’ai émis le projet, beaucoup m’ont proposé de le faire à Cotonou, Allada, Porto-Novo, Bohicon pour plus de rentabilité. Mais, je ne pouvais pas trahir mes frères et sœurs. C’est ce qui explique l’existence de cette réalisation à long terme sur notre terre »,clarifiele Président de CDS-Finagnon. EtC’est ce qui explique la forte mobilisation de certains élus et cadres de la région à ses côtés, bien que cela ne soit une activité politique. On pouvait par exemple remarquer la présence de sa Majesté Dada Zéhè, Roi d’Agonlin, un digne fils et cadre de la région Agonli, Dr Isidore Hounhuèdo, Promoteur de l’Ecole supérieure  ESM Bénin (en face du Stade de l’Amitié Mathieu Kérékou à Cotonou), et plusieurs autres cadres et élus de  CDS-Finagnon, venus nombreux le soutenir. Aujourd’hui, dans la localité, l’Honorable Aké Natondé a confirmé  sa supériorité politique de par les actions qu’il mène. Il faut rappeler que c’est grâce à lui désormais que la loi sur le bail a été votée pour soulager les locataires au Bénin. Très attaché à l’éducation, il est le promoteur de la Haute école de commerce et de management (Hecm), et reste désormais l’un des promoteurs d’école supérieure privée très envié en termes de gestion, de qualité et de résultats académiques, au terme des examens de fin d’année.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page