.
.

Le triomphe de la vérité

.

Grogne contre leurs conditions de vie et de travail: Les syndicats de la justice annoncent un sit-in géant, lundi


Le porte parole des syndicats de la justice, Cakpo Bessé (au milieu) hier lors du point de presse

L’ensemble des syndicats du secteur de la justice organise le lundi 23 avril prochain un géant sit-in sur la chancellerie à Cotonou. «Nous entendons ainsi manifester au regard du monde notre mécontentement pour exiger l’abandon définitif de la délocalisation du siège du ministère de la justice sur Porto-Novo à des fins politico – politiciennes et la rétrocession sans condition de nos maigres salaires confisqués sous de fallacieux prétextes », a martelé hier, Cakpo Bessé, porte-parole desdits syndicats au cours d’un point de presse tenu dans les locaux du tribunal de première instance de Cotonou. « Les organisations syndicales des personnels de la justice s’indignent contre le traitement provocateur et indigne qu’inflige le régime de la ruse et de la rage aux magistrats et mettent en garde tout le gouvernement contre les attaques, les dérives, les maltraitances, le mépris, les abus de pouvoir et toutes les formes de provocations orchestrées contre la justice », a-t-il aussi décrié. En deux ans de gestion du pouvoir sous Talon, les travailleurs de la justice, à le croire, « ont été méprisés et brimés. Les magistrats, autrefois son messie, sont aujourd’hui diabolisés, constamment exposés, provoqués et humiliés », a aussi dénoncé le syndicaliste Cakpo Bessé, hier au cours de ce point de presse qui a reçu le soutien de l’Union nationale des magistrats du Bénin (UNAMAB) avec la présence remarquable de son président, Marc Robert Dadaglo.

Christian Tchanou

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *