.
.

Le triomphe de la vérité

.

Face aux derniers cas de sacrifices humains pour des rituels: Des dignitaires appellent à démolir les « Kinninsi »


Les responsables de la CNISETHA lors des échanges

Se sentant « souillés », du fait des sacrifices humains dans lesquels « de faux hounon », « usurpant ce titre », « pour traîner dans la boue, la tradition béninoise », des dignitaires de Thron, ont fini par prendre une mesure radicale. Détruire systématiquement les « Kininsi » et mettre aux arrêts, leurs détenteurs, qui sèment la terreur au sein des populations. Cette décision a été prise, à la faveur d’une rencontre qu’ils ont eue, ce mercredi 21 mars 2018 à Cadjèhoun, au siège de leur association, dénommée « Congrégation nationale des initiés du saint esprit ThronsAlafia (CNISETHA) ».

« Le Kininsi n’est pas une divinité du Bien. C’est l’incarnation même de la sorcellerie. Et il est formellement interdit à tout dignitaire de Thron et de vodoun d’en prendre. Car, si un vrai dignitaire de vodoun le prend, il meurt. Car, le vodoun ne fait pas du mal. Et le Thron que nous adorons est une divinité de bienfaisance. On ne saurait associer le Bien et le Mal. C’est strictement interdit. Et quiconque s’entête pour le faire, meurt automatiquement ». Ce sont les premières précisions du Vice-président de l’association des dignitaires de ThronAlafia, Gabriel Aho. Il sera renchéri par le secrétaire général de l’association, Détondji Victorin Hounakoun. Pour lui, en effet, « Le Kininsi ne figure pas dans le panthéon vodoun du Bénin. Il s’agit d’une divinité malveillante, que certains jeunes, avides d’une réussite forcée et rapide, vont chercher à Abéokouta. Cette divinité étrangère ne fait que du mal. On ne saurait imputer aux dignitaires et adeptes du culte vodoun, la responsabilité des crimes que commettent les détenteurs de cette divinité. Le faire, c’est de jeter injustement, de l’opprobre sur la tradition béninoise », a-t-il fait savoir. Et c’est pourquoi, unanimement, ils ont pris la décision de déclencher une guerre sans merci contre les détenteurs de kininsi. Ils proposent de détruire systématiquement tous les Kininsi repérés et de mettre hors d’état de nuire, ceux qui en sont les détenteurs. Ils se disent prêts, à mener ce combat, avec la collaboration de l’Etat, en tant que sachant du domaine. A l’Etat, ces dignitaires demandent une collaboration plus accrue avec leurs différentes structures organisées, la restructuration du secteur, afin de limiter, l’anarchie qui s’y observe actuellement. Seront-ils écoutés par l’Etat ? Bien malin, qui pourra répondre avec certitude, à cette question.

Donatien GBAGUIDI

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *